Etre un miroir de notre société et une source d’espoirs offrant des options concrètes pour l’action. [Véronique Morali]

(Sylvie et Noémie. Lectrices du journal Métro au jardin des halles, Paris
© Elodie Sueur-Monsenert par Essencielles)

Le Women’s Forum a donc ouvert ses portes, mercredi 12 octobre à Deauville, pour sa septième édition sur le thème « What if ? – Défis, imagination, engagements« .

Au programme : des débats, des ateliers et des rencontres informelles.  Sont attendus 1.400 participantes, venant de 80 pays et 15% d’hommes seulement ! (Et +1 à partir de vendredi!)

NB: J’en profite pour remercier sincèrement Klaragora qui m’a permis de rejoindre ces 15% 🙂

Dans l’auditorium du Centre International de Deauville (CID), Véronique Morali a ouvert son premier Women’s Forum, ce matin. La fondatrice et présidente de Terrafemina et vice-présidente de Fitch Group succède en effet à Aude de Thuin qui a crée ce Davos des femmes en 2005.

Se succéderont ensuite les interventions de Carlos Ghosn (Renault-Nissan), Anne Lauvergeon(ex-Areva) ou encore Chirine Ebadi (Prix Nobel de la Paix 2003) et Muhtar Kent (Coca-Cola)

Dans le cadre de son programme Rising Talents (Talents Émergents), le Women’s Forum invite une quinzaine de femmes trentenaires à participer à ces débats et ces tribunes. Qu’elles œuvrent dans le monde des affaires, de la société civile, des sciences, de la politique ou des ONG, ces femmes ont démontré une vraie capacité à porter des projets d’avenir et à les faire vivre. Découvrez en images qui sont les Rising Talents de l’édition 2011 (dont les françaises Camille de Verdelhan, Clotilde L’Angevin)

Et vous, avez-vous des questions pour ces femmes, décideuses d’aujourd’hui et de demain?