Vous aimeriez être enfermé à clef, pendant un entretien?


Il ne faut, à aucun prix, renoncer à l’écriture, ne serait-ce que parce que dans toutes les grandes civilisations l’écriture est liée à la calligraphie, c’est-à-dire à la beauté. [René Etiemble]

Pin It

Un weekend des plus studieux, beaucoup d’écriture et de préparations à des formations et autres rendez-vous, une semaine chaotique en terme de réunions et d’enchaînements mais une nouvelle semaine qui s’annonce excitante et pleine d’entrain !

Je continue toujours sur le concept des mini-challenges, avec plus ou moins de résultats, je vous l’avoue mais je m’accroche.

Plutôt qu’une histoire en ce lundi, je vous mets une vidéo regroupant des entretiens de recrutement, pris en caméra caché et assez particuliers…
En se basant sur le slogan « No one likes being locked in » (Personne n’aime être enfermé/menotté), la banque australienne mets en avant le côté « sans engagement » de ses offres de prêt.

Original, non?

Image de prévisualisation YouTube

Et vous, comment auriez-vous réagi?

, , , , , ,

  1. #1 by Alain on 2012/04/17 - 11:25

    Je trouve cette situation intéressante en terme de déstabilisation du candidat on voit tout de suite le changement de comportement. Un bon exercice pour le candidat, a defaut d’etre trouillard et parano.
    Apres c’est forcément too much pour leur promo mais cela fait partie des petites astuces de destabilisation que j’aime assez. Apres la pauvre femme elle a du vouloir fuir a tout prix.

    er
(ne sera pas publié)