Posts tagged with "Silicon Valley"

Recruter dans la Silicon Valley selon @alexd

Le recrutement par Alexandre Delivet, suite à son Geektrip dans la Silicon Valley.

Recruter les meilleurs.
Dans la valley (comme en France), il est très difficile de recruter.
J’ai été particulièrement surpris par le niveau exigé dans le recrutement des développeurs alors qu’il y en a peu !
En France, on a tendance à dire « s’il n’y a plus de A que l’on peut recruter, on passe aux B », aux US ils préfèrent attendre et vraiment embaucher des A.
Je pense qu’on devrait faire de même.

A méditer, non?

(Pour plus d’informations, voici l’article en entier…)

Conversation avec Guy Kawasaki ou de l’apprentissage « château-d’eau »

« La connaissance est toujours un butin. » [Maxime Gorki]

jnetguy

Posons rapidement le décor : Paris, conférence Microsoft BizSpark, avec une guest-star de talent : Guy Kawasaki

Grâce à la persévérance de Dominique Gibert, patronne des Editions Diateino et éditrice de Guy, en langue française, un rendez-vous est pris, afin d’organiser une conversation avec l’Entrepreneur avec un grand E, celui qui inspire les talentueux reconnus (Loic Le Meur, Pierre-Olivier Carles…) et les autres (moi, etc…)
(NDA : Dominique, que je remercie d’ailleurs, chaleureusement pour cette opportunité, sa gentillesse et sa prévenance)

Aidée par Jacques Birol,  Dominique proposa à Stéphanie Pelaprat (qui a fondé et dirige Restopolitan, le premier site de réservation de restaurants en temps réel, en France), de mener cette conversation – qui sera diffusée en deux parties.
(NDA : Stéphanie, dont je ne peux que vanter le professionnalisme et l’enthousiasme)

Saluons également le travail incroyable de Magali Roucaut et de Juan sur les aspects techniques (et si vous êtes intéressés par leurs travaux, n’hésitez pas à me contacter, pour leurs coordonnées)

***

Et pour entrer dans le vif du sujet, pourquoi parler d’apprentissage « château-d’eau »?

Le principe même de fonctionnement des châteaux d’eau repose sur les vases communicants.
Tiré des expériences de physique collégiale, un liquide réparti dans deux récipients reliés entre-eux, par la base, finit par occuper la même hauteur dans chacun d’entre-eux.

chateau d'eau(crédit image)

Et donc, par analogie, il est fascinant de rencontrer ces entrepreneurs, qui, en plus d’être détendu et sympathique, nous font partager leurs expériences riches, leurs perles de sagesse dans un écrin, somme toute, commun et leur incroyable recul sur la création. Guy est l’un d’entre eux!

Je ne referais pas une biographie de Guy et je ne peux que vous conseiller l’achat de ses livres (ici et ici) – enrichies dans leurs versions françaises des préfaces de Marylène Delbourg-Delphis, mais je peux vous dire que rencontrer et échanger avec Guy fut incroyable!

C’est est un pédagogue dans l’âme, il aime partager ce qu’il a vu et ce qu’il a expérimenté, il est capable de captiver un auditoire de plusieurs centaines de personnes tout comme un petit comité, il est ouvert et accessible; et en matière d’entrepreneuriat, il est la référence.

Cessons l’émotion et rationnellement, voici ce que vous apprendrez dans cette Conversation – part I :

– S’il n’y avait qu’un conseil à donner à un entrepreneur, quel serait-il?

– Quel est l’impact de l’environnement sur un entrepreneur : Silicon Valley vs. Paris?

– Que faut-il pour être un bon schmoozer (aka. networker)? (pour les références, chapitre 57 de la Réalité de l’Entrepreneuriat)

– Un avant-goût de son prochain livre : Enchantment – bien entendu, le plus rapidement aux Editions Diateino

Je vous laisse donc avec la vidéo. N’hésitez pas à la faire circuler, à commenter, rebondir, échanger, partager…

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=PwzRSigO_TA[/youtube]