Posts tagged with "préparation"

Pop-Corn et Entrepreneuriat : Miami Vice

[Cet article a été écrit en exclusivité pour le blog Enviedentreprendre]

Le cinéma, c’est l’écriture moderne dont l’encre est la lumière. [Jean Cocteau]

cinema

Que l’on soit entrepreneur, intrapreneur, wantrepreneur, recruteur, stratège, cuisinier, artiste ou simplement bricoleur du dimanche, il est important de savoir générer des idées innovantes, comme nous avons pu le voir dans la précédente série, autour de la créativité.

Pour alimenter cette dernière, tirons bénéfice des enseignements – parfois décalés – d’une source quasi-infinie : le cinéma.

Continuons donc les parallèles cinématographiques – débutés dans avec Apollo 13 , suivi de Carnets de VoyagesIn the AirKaraté KidLe Cercle des Poètes DisparusFlashdanceElisabethtownHunger Games, The Walking Dead – par un film, adaptation d’une série des années 80 : Miami Vice

Quelques mots sur le film : « Miami… Deux agents fédéraux et la famille d’un informateur ont été sauvagement exécutés. Une nouvelle enquête commence pour Sonny Crockett et son coéquipier Ricardo Tubbs… » (source Allociné)

Comment deux flics infiltrés, peuvent vous aider à vous concentrer sur l’essentiel?

Enfant des années 80, je regardais avec plaisir cette série : Deux Flics à Miami, en rêvant de palmiers, des plages de Miami et d’avoir un crocodile pour animal de compagnie – certains comprendront, non?
L’adaptation de Michael Mann est simplement brillante (mais je ne suis pas entièrement partial…) et comble de l’intérêt, ce film présente de nombreux points d’accroche pour de multiples entrepreneurs.

Mettons l’accent sur 2 des points fondamentaux, qui, toujours vous sortiront d’embarras et feront la différence.

Point #1 : L’équipe est l’épine dorsale de votre startup !

La qualité première d’une startup, c’est son équipe.

Bien avant le business-plan, le potentiel de croissance, les produits ou les partenariats… L’essentiel est dans les hommes qui composent cette startup et qui seront à même de pivoter et de s’adapter  pour la conduire vers le succès.

Pour bien démarrer un projet, il faut donc rassembler dès le début des compétences que l’on trouve rarement sur une seule personne.
(…) mais c’est toujours cent fois mieux que d’avoir un seul créateur de la startup. [Olivier Ezratty pour L’Entreprise]

Je ne reviendrais également pas sur l’importance d’éviter les clones et bien de trouver des personnes qui vous complètent.

(…)

Pour conclure, la parole au philosophe – joueur de foot, à certaines heures – Wayne Rooney :

L’équipe avant tout !

Point #2 : La préparation est la clef de votre succès !

Faisons un parallèle avec la boxe.
Comme vous le savez, la condition physique est primordiale. A potentiel de techniques égales, c’est l’adversaire qui aura la meilleure condition physique qui gagnera. Ce qui revient donc à dire que, sans une très bonne préparation physique il est impossible de gravir les échelons qui vous mèneront à la victoire !

Ce qui est vrai en boxe, l’est également pour (…)

Et enfin, un dernier exemple peut être pris dans le monde du recrutement et de la recherche d’emploi. Je me permets donc de citer les mots, issus de l’excellent blog id-carrières :

Ceci implique de préparer chaque entretien à partir des informations disponibles ou à rechercher : décrypter les attendus du recruteur et le contexte du recrutement à travers les informations communiquées dans l’annonce, se documenter sur l’entreprise et ses dirigeants (son site Internet, Google, le réseau, des ex-salariés…). De s’interroger sur ce que vous pouvez apporter à l’entreprise et sur ce qu’elle peut vous apporter à travers cet emploi.
Ce travail de préparation permet aussi de remobiliser de l’énergie et de la motivation à communiquer lors de l’entretien.

Et vous, avez-vous conscience de l’absolue nécessité de votre équipe et de votre préparation?

Et pour l’article en entier, c’est sur le blog EnviedEntreprendre !

De la préparation mystérieuse de Team building…

Tout dépend du hasard et la vie est un jeu. [Jean de Rotrou]

Pour votre information, Team building est un mot d’origine anglaise signifiant « construction d’équipe »

Des chamallows, des spaghetti, de la ficelle, du scotch…

A votre avis, que se prépare-t-il donc ?

– N’hésitez pas à me faire part de vos expériences de team building en commentaires  et dans tous les cas, n’hésitez pas à partager cet article via Twitter voire même via Facebook. Vous pouvez aussi vous abonner pour être tenu au courant de la publication des prochains billets ou me rejoindre sur LinkedIn.

Les leçons des pointillistes Signac et Seurat sur l’entrepreneuriat

[Cet article a été écrit en exclusivité pour le blog Enviedentreprendre]

« Pour aller de l’avant, il faut prendre du recul. Car prendre du recul, c’est prendre de l’élan. » [MC Solaar]

signac_la_calanque(Signac : La Calanque)

Le monde de l’Art révèle souvent des trésors de sagesse et des conseils avisés, enfouis sous des abords simples et esthétiques.

Creusons un peu le sujet – particulièrement les pointillistes – et regardons ce qui est bon à prendre en tant qu’entrepreneur.

Prenant son envol suite au mouvement impressionniste, le pointillisme est une technique de peinture, consistant à peindre par juxtaposition de petites « tâches » de couleurs primaires (rouge, bleu et jaune) et de couleurs complémentaires (orange, violet et vert).
Cette technique est née en France notamment sous l’impulsion de Georges Seurat puis de Paul Signac.
[NDA : ils font partis de mes peintres préférés]

Ces pointillistes nous offrent, à travers leurs oeuvres, 3 vraies leçons d’entrepreneuriat : Savoir prendre du recul, Fragmenter les tâches et Ne jamais négliger la préparation.


Savoir prendre du recul

earth(The World viewed from over 200 km above)

Probablement l’une des tâches les plus complexes pour un entrepreneur : on se laisse facilement absorber par toutes ces tâches administratives, commerciales ou autres. Bien sûr, la plupart doivent être faites, mais sous quel niveau de priorité ? Pour répondre à quel objectif ?

Le pointillisme est l’exemple probant de cette prise de recul nécessaire à chaque entrepreneur pour appréhender le long-terme.

Lorsqu’on a le nez sur une toile pointilliste, on ne voit que des petits points de couleurs, sans forme particulière.
Il faut absolument prendre du recul pour pouvoir entrevoir et admirer la globalité de l’œuvre.

A l’image d’un entrepreneur, qui doit, certes, gérer les tâches quotidiennes mais également se focaliser sur sa ligne d’horizon et ses objectifs à long-terme.

Et pour la suite, foncez sur le blog Enviedentreprendre