Posts tagged with "Obama"

Lors d’un recrutement, si vous étiez interrogés sur l’ensemble de votre présence sociale?

Les gens qu’on interroge, pourvu qu’on les interroge bien, trouvent d’eux-mêmes les bonnes réponses.[Socrate]

recrutement et présence sociale

(crédit : M. Vidberg via Demain La Veille)

Est-ce qu’un recruteur doit interroger un candidat sur l’ensemble de sa présence sociale?

Cette question forte intrusive se doit d’être posée après que l’administration Obama ait décidée de demander à tous ses candidats de divulguer – à travers un questionnaire de 9 pages – l’ensemble (exhaustif) de ses interactions et de sa présence sociales i.e. ce qui inclut les articles de blogs, les commentaires ainsi que « tous les sites Web utilisés soit à titre personnel soit professionnel. » Cela signifie également se mettre à nu sur ses profils Facebook, MySpace, Youtube voire même Meetic ou Match.

« …ce pré-requis forcera les candidats à divulguer des informations à propos de leurs profils Facebook et Myspace, ainsi que leurs profils créés sur des sites de rencontres et même ce qui a été posté sur des sites tels que CNET, Youtube et tous les sites permattant l’ajout de commentaires par les lecteurs ! »

(Pour plus d’informations, en anglais)

Mais la question implicite – tant pour les US que pour la France – est :

« Est-ce que les entreprises vont suivre cet exemple et forcer leurs candidats à faire de même? »

En tant que candidat, seriez-vous prêt à tout dévoiler?
Quel est l’impact sur votre performance professionnelle de votre présence sur un réseau de dating?

Est-ce que les chargés de recrutement sont correctement armés pour faire face à cette arrivée d’informations personnelles et sauront-ils garder la tête assez froide pour séparer le privé du professionnel?

Quel sera le poids donné à chacune des segments de cette présence sociale?

Qu’en pensez-vous? Seriez-vous prêts à vous dévoiler?

– N’hésitez pas à me faire part de vos retours en commentaires  et dans tous les cas, n’hésitez pas à me suivre pour partager cet article via Twitter voire même via Facebook. Vous pouvez aussi vous abonner pour être tenu au courant de la publication des prochains billets.