Posts tagged with "Management"

Et si on passait en mode start-up ?

  

Avec un peu de retard mais beaucoup d’amour, n’hésitez pas à lire avec attention les conseils infaillibles pour passer en mode start-up : des règles d’open management, en passant par ou des méthodes de recrutement, d’apprentissage et de collaborations.

Tout au long de ce dossier, je donne les définitions de quelques mots – pour comprendre les concepts de base : Growth Hacking, Pivot, UX Design, etc – toujours dans une idée d’acculturation et de pédagogie ; ainsi qu’une ou deux idées d’innovations.

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !

La DRH est sur le point de sortir de l’ombre !

La crise des subprimes de 2008 a marqué une année rude pour les entreprises. La mondialisation et la révolution du numérique engagent de nouvelles formes de compétitivité. Face à ce phénomène, la manière dont sont gérés les collaborateurs devient LE facteur clé pour faire face aux nouveaux enjeux des entreprises. Le profil du DRH qui permettra de relever ce défi et qui fera sortir la fonction de l’ombre est établit par F. Eyssette et C – H. Besseyre des Horts dans le livre Comment la DRH fait sa révolution.

 

Livre de F. Eyssette et de C - H. Besseyre des Horts sur les Ressources Humaines

Couverture du livre de F. Eyssette & C – H. Besseyre des Horts

Ce qu’il faut retenir de ce livre

 

Contexte et transformations de l’organisation –

  • Nouvelles formes de compétitivité :

On ne cesse de parler d’économie mondialisée et pourtant, celle-ci n’en est qu’à ses débuts. Les pays qu’on disait émergents il y a quelques années rattrapent progressivement les pays dits développés. Le nivellement des coûts du travail et des qualifications rendront la compétitivité plus féroce. Il devient nécessaire de se différencier.

  • Rapidité d’action et contrôle de son image :

Les Technologies de l’Information et de la Communication imposent rapidité et contrôle de son image. Internet et les Réseaux Sociaux donnent de nouveaux défis aux entreprises : face à la sur-médiatisation, une bonne image d’entreprises est primordiale. Les nouvelles générations attendent des entreprises, éthique et intégrité.

Le DRH, un acteur clé –

Face à ces transformations, la manière dont le DRH gère ses collaborateurs deviendra certainement un facteur clé. Après une enquête réalisée en 2013 auprès des DRH du CAC 40, les auteurs ont pu définir le profil du DRH bien armé :

–        Il adopte une vision globale de l’entreprise, prenant en compte la partie business

–        Il a un sens développé de l’empathie pour répondre aux demandes des nouvelles générations

–        Sa force de proposition et son exemplarité lui donne une position de leader

–        Sa rigueur lui permet d’accorder plus d’importance à des objectifs et des résultats chiffrés

–        Il est un équilibriste : il doit sans cesse peser le pour et le contre, anticiper, accélérer puis freiner les politiques de l’entreprise.

Ce livre nous met en garde face aux nombreux bouleversements de la société qui s’enchainent toujours plus rapidement. Tout au long de la lecture, un message d’espoir transparait. Si la mondialisation et la révolution numérique peuvent effrayer, le DRH semble être l’élément qui permettra de donner du sens à l’ensemble de l’écosystème.

« Comment la DRH fait sa révolution »

François Eyssette & Charkes-Henri Besseyre des Horts

176 pages – 12€

 

Les prochaines étapes à traverser demanderont volonté et esprit d’équipe ! Commencez à vous armer avec l’article De la convergence des valeurs du rugby et de l’entrepreneuriat en cliquant ici.

Et si votre maire était un bon DRH ?

Elections mairie

Selon Céline Lappas, responsable RH chez Danone R&D, les trois qualités principales d’un DRH sont : l’écoute, la proximité et la vision stratégique. Alors que les élections municipales s’achèvent, pensez-vous que les compétences demandées à un DRH sont les mêmes que celles d’un bon maire ?

L’écoute pour un DRH

L’écoute, c’est prendre en compte les avis des différentes parties prenantes et faire des compromis. A travers son rôle de médiateur, il fait en sorte que chacun soit le plus satisfait possible du fonctionnement de l’entreprise. Pour cela, il doit savoir entendre et réagir aux critiques afin de pouvoir régler les problèmes. Cette qualité est très importante pour un maire ! Il doit ouvrir grand les oreilles pour écouter l’ensemble des citoyens de sa ville afin de faire évoluer cette dernière. Aucune solution ne peut satisfaire la totalité des habitants mais rester à leur écoute est nécessaire.

La proximité et la connaissance de son terrain

C’est une capacité primordiale pour un DRH qui doit être disponible et proche de ses collaborateurs. Il faut qu’il réussisse à créer un maillage afin que chacun des salariés soit lié à l’entreprise. De la même manière, un maire doit connaître ses habitants et leurs habitudes. Cette qualité lui permet d’être plus rapidement au courant des volontés des citoyens.

La vision stratégique pour donner une direction à ses collaborateurs

Le DRH réfléchit à court, moyen et long terme afin de régler les conflits présents et à venir au sein de l’entreprise. Il fixe des objectifs et vérifie les résultats : le DRH donne une direction. La durée du mandat d’un maire est de six ans. Ils doivent également avoir une vision de court terme pour régler des problèmes locaux et à moyen et long terme pour les grands changements qui affecteront la ville.

 

Finalement, maire et DRH sont deux métiers qui se ressemblent. Il s’agit dans les deux cas de gérer des humains et de faire en sorte que leur environnement se développe. Pour un maire, avoir les compétences d’un DRH lui permettrait d’être réellement efficace dans ses missions.

 

Moi CEO, je chouchoute les parents de mes salariés

La reconnaissance est la mémoire du coeur. [Hans Christian Andersen]

Moi_Ceo_Chouchouterai_Vos_Parents

Préserver la motivation et soutenir l’implication de ses salariés est l’un des principaux enjeux des RH et des dirigeants d’entreprises.
Primes sur objectif, 13ème mois, mobile ou tablette, voiture de fonction, complémentaire santé Premium, et crèche d’entreprise sont autant d’éléments de la politique de rémunération et pouvant être attribués aux collaborateurs.

Mais le contexte dans lequel se trouve l’entreprise peut impliquer de s’orienter vers de nouveaux horizons pour la valorisation du travail effectué.
C’est le cas par exemple lorsque la situation économique est sensible. Sophie Girardeau, donne à ce titre plusieurs leviers pour rémunérer en temps de crise.

Et de façon plus globale, quel que soit le niveau de santé économique général, pourquoi ne réfléchirait-on pas à de nouvelles marques de reconnaissance envers ses salariés ?

Récemment, nous avons relevé deux pratiques particulièrement intéressantes opérées par PepsiCo et LinkedIn.
Dans chacune de ses deux entreprises, le dirigeant s’implique personnellement dans cette démarche et s’adresse non pas aux salariés directement, mais à leurs parents !

Chez Pepsico la CEO écrit aux parents de ses salariés

« J’ai réalisé que les membres de mon équipe de direction faisaient un sacré bon travail, mais que je n’avais jamais dit à leurs parents, l’excellent travail que leurs parents avait fait pour eux ».
Indra Nooyi, Chairwoman and CEO, PepsiCo

Habituellement, ce sont les enseignants à l’école primaire qui transmettent des lettres aux parents pour souligner les efforts et encourager les élèves dans leur apprentissage.

Et lorsqu’un CEO du Fortune 100 envoie personnellement des lettres manuscrites aux parents de ses cadres dirigeants pour les féliciter de leur contribution dans l’entreprise, la pratique peut surprendre.
Indra Nooyi explique que le succès de PepsiCo tient de la performance de ses collaborateurs. Et cette performance est en partie liée au soutien issu du cercle familial.
Cela intègre les parents mais aussi les conjoints qui se montrent particulièrement conciliant avec les longues heures de travail et de transports de leurs époux ou épouses travaillant pour le groupe.

La dirigeante de PepsiCo s’est toujours distinguée par sa capacité à placer le bien-être et le capital humain au cœur des préoccupations de l’entreprise.
Les lettres d’Indra Nooyi permettent ainsi aux proches de mieux comprendre le travail réalisé par leurs enfants ou leurs conjoints et implicitement de créer un sentiment de fierté.

The letters « opened up emotions of the kind I have never seen » she said

Et la chose la plus incroyable est que les parents écrivent en retour à la dirigeante des lettres au contenu particulièrement profond et touchant.
Une communication directe entre un CEO et les parents d’un salarié : du jamais vu !

Chez LinkedIn, le CEO rencontre les parents de ses salariés

« Ce que nous sommes aujourd’hui, c’est à vous que nous le devons ».
Jeff Weiner, CEO LinkedIn

A l’occasion du « Take Your Parents To Work Day« , un événement qui s’est organisé dans les locaux de LinkedIn à New-York en novembre 2013, Jeff Weiner a ainsi rencontré les parents des salariés travaillant pour le réseau social professionnel N°1 dans le monde.
Le message était fort : remercier les personnes qui sont à l’origine du succès de l’entreprise d’aujourd’hui.

Le CEO de LinkedIn a ainsi précisé à ces quinqua ou sexagénaires qu’ils ont parfaitement accompli leurs missions de parents : garantir la meilleure éducation à leurs enfants.
L’entreprise dans laquelle travaillent leurs enfants est exigeante, poursuit une étonnante croissance et contribue à améliorer le futur professionnel de chacun.

LinkedIn est très souvent peu connu de ce public.
Cet événement est une opportunité pour présenter l’entreprise, ses métiers et ses activités. C’est également un moyen de susciter l’envie pour ces parents de découvrir par eux-mêmes les services proposés par la plateforme.

Que doit-on retenir de ces deux exemples ?

– Pour motiver et montrer sa reconnaissance envers ses salariés, la rémunération ne devient plus un élément déterminant
– Pour garantir un impact fort en termes de crédibilité et d’image, l’initiative et l’exécution doivent être réalisées par le CEO lui-même.
– Ces nouveaux dispositifs de reconnaissance (lettre dédiée, rencontre et visite en entreprise), contribuent à créer un nouveau lien accentuant la place centrale du collaborateur (Parents – Salarié – Entreprise).
– Proposer une nouvelle façon de communiquer autour de sa marque employeur en montrant que l’entreprise s’intéresse à l’écosystème social étendu du salarié.
– Faire découvrir à un nouveau public des produits et des services susceptibles d’être en adéquation avec leurs activités (Ex : « j’ai 60 ans et je suis retraité, pourquoi ne pas me créer un profil sur LinkedIn ? »)

Des dispositifs simples, efficaces et réfléchis

Apportons tout de même quelques remarques sur la mise en place de ces dispositifs.
L’erreur serait de croire qu’ils peuvent se suffire à eux-mêmes.

Dans les deux cas présentés, il s’agit bien pratiques ponctuelles qui viennent en complément d’une politique solide de valorisation des salariés.

  • Accompagnement : qualité de la procédure d’accueil, de l’intégration, formation (5% de la masse salariale dédiée à la formation chez PepsiCo)
  • Rémunération : salaire moyen d’embauche de $137 000 pour un software engineer chez LinkedIn, bonus de 25% du salaire et stock-options à trois ans pour le top management chez PepsiCo
  • Environnement de travail : Label Great Place to Work pour PepsiCo et Best Place to Work pour LinkedIn

La lettre d’Indra Nooyi et la rencontre de Jeff Weiner avec les parents des salariés pour les remercier du « gift » qu’ils ont fait à l’entreprise se présentent ainsi comme une véritable valeur ajoutée.

C’est un complément cohérent à une politique de reconnaissance crédible et durable.

Cet été, avez-vous écouté Richard Branson et bronzé malin ?

Profitez de l’été pour vous détendre, mais pensez « business » ! [Richard Branson]

richard_branson

L’été est la période idéale pour faire un break, mais c’est aussi un moment où vous pouvez être frappé par l’inspiration.

Etant donné que la plupart des gens ralentissent leur rythme de vie lorsque le soleil pointe le bout de son nez, vous disposez de plus de temps pour laisser des idées prendre forme dans votre esprit.
Prenez le temps qui vous est donné pour faire le bilan de votre année et réfléchir à des solutions pour vous améliorer dans les mois à venir.
Même si le plus important reste de se décontracter. (Source : Journal Du Net)

1. Ne pas regarder votre mobile toutes les cinq minutes.
2. Restez à l’affût d’une idée créative
3. Prenez soin de votre corps

Mission accomplie ou non ?

Les 7 facteurs clés de motivation au travail

Motiver, c’est inverser le sens de l’énergie [François Proust]

7-clés-de-la-motivation-au-travail-inforgraphie

Motiver (ou pas) n’est toujours pas une question.

 

Quand on sait qu’en France 75% des employés sont « non engagés » à « activement désengagés » au travail, la question se pose pourtant.
Dan Ariely nous donne quelques pistes à suivre afin de remotiver ses troupes et favoriser leur épanouissement et créer une bonne ambiance de travail.

Avoir des responsabilités, être fier du travail accompli, se sentir utile et valorisé, voilà des lignes directrices qui doivent être suivies afin que demain chacun se sente valorisé.

 

Et vous, quels sont les facteurs clés de votre motivation ?