icles contenant le tag LinkedIn

Et si vos collaborateurs étaient vos meilleurs ambassadeurs?

Les salariés s’expriment déjà largement sur les réseaux sociaux. Certains plutôt de manière épisodique et dans le cadre privé. D’autres s’en servent comme d’un outil de travail. Ils gèrent leur marque personnelle, en mêlant leur propre expertise à leur appartenance à une entreprise.

Pour les marques, cette multitude de présence en ligne est autant de possibilités de véhiculer ses valeurs, son image, voire sa politique de recrutement. D’autant que les consommateurs, réfractaires aux politiques de communication traditionnelles, se montrent de plus en plus sensibles à la personnalisation du message.

L’enjeu est désormais de savoir quelles stratégies de communication et de ressources humaines déployer pour faire de ses collaborateurs les meilleurs ambassadeurs sur lesquels une marque peut s’appuyer.

Faut-il être force de proposition ou laisser une totale autonomie à ses salariés ?
Faut-il identifier des experts métiers, chargés de représenter la marque sur les réseaux sociaux ?
Où la parole du salarié est-elle la plus efficace : disséminée sur les réseaux ou fédérée sur un site de marque ?
Comment aider et motiver sans inciter et ne pas basculer dans la mise en place de troupes de communicants bénévoles ?

Je participerais donc au Théma de l’Atelier, ayant pour sujet : La marque employeur a un visage. Vos meilleurs ambassadeurs ? Vos collaborateurs !

Ce Théma a pour objectif de donner aux directions de la communication, aux DRH des grands groupes et aux directions générales des PME une vue d’ensemble des stratégies à suivre et à inventer pour donner à la marque employeur le visage des salariés.

Ci-desssous, l’agenda :
08h45 Accueil / Petit déjeuner
09h00 Introduction
09h10 Présentation et résultats du sondage IFOP/L’Atelier « La marque employeur prend le visage des salariés »
- Philippe Torres, Directeur conseil et Stratégie numérique, L’Atelier BNP Paribas
10h La prise de parole des salariés sur les réseaux sociaux : des profils au visage
- Valérie Jeanne-Perrier, maître de conférence, CELSA-Sorbonne
09h45 La marque employeur dans le monde : (interventions vidéo)
- Mayan Mathen, Chief Technology Officer, Dimension Data en Afrique du Sud
- Patrick Ambron, CEO, Brandyourself, USA
10h15 Table ronde : Le salarié, ambassadeur de la marque ?
- Carole Zibi, Head of Strategic Marketing and Development, LinkedIn
- Alexis Bernard, Responsable Communautés 2.0, SNCF
- Carole Sottel, Responsable adjointe du recrutement, BNP Paribas
- Guillaume Coudert, Blogueur sur la Marque Employeur et la RH 2.0
- Jean-Noël Chaintreuil, Consultant en stratégie ressources humaines
11h15 Questions/réponses
11h30 Cocktail de clôture

Et vous, serez-vous là?

PS: C’est Jeudi 15 Mars 2012 :)

, , , , ,

de commentaire

[St-Valentin] Pour trouver l’amour sur LinkedIn, suivez Hitch.me

En amour, les arguments raisonnables sont inutiles. [Christian Jacq]

 

St-Valentin oblige, aujourd’hui, des articles sur le monde des belles amours…

Et pour commencer, voici un site qui exploite le secteur ultra-compétitif du dating mais de manière innovante, en exploitant les données de votre profil professionnel LinkedIn : Hitch.me

Avant sur LinkedIn, on pouvait recruter, trouver du travail ou développer son réseau professionnel… Mais c’était avant! Maintenant, vous pouvez trouver le grand amour !

Hitch.me utilise donc vos informations LinkedIn pour créer un profil susceptible d’intéresser les élu(e)s de votre coeur.
Vous pouvez rajouter des éléments tels que votre date de naissance et vos centres d’intérêt.
Aucune modification possible du nom et de la photo principale – mais vous pouvez ajouter d’autres photos, sans souci.

Le concept est clair : des rencontres sérieuses et une haute fiabilité dans les profils.

Le site permet d’envoyer des “sourires” (pas de messages), des “pitchs” (250 caractères) et des présentations (vidéos et photos) aux autres utilisateurs!
Et d’un point de vue plus financier, si l’inscription au site est gratuite, les interactions entre profils sont, elles, payantes.

Image de prévisualisation YouTube

Et la grande question reste :

Que feriez-vous si vous tombez sur votre boss ou votre collègue de la comptabilité?

(Pour plus de détails : Jen du blog Vanksen et la chouette geekette)

 

, , ,

de commentaire

LinkedIn croît de 45% en seulement un an

Si les chiffres ne mentent pas, il arrive que les menteurs chiffrent. [Jacques Duhamel]

Toujours utiles d’avoir des retours sur quelques chiffres et autres statistiques, à propos de LinkedIn.

On retiendra particulièrement:

- 147 millions membres sur tout le réseau, répartis entre 57.9% d’hommes et 42.1% de femmes et 67.7% sont âgés de 25 à 54 ans.
- Une croissance de 45% entre Jan. 2011 et Jan. 2012
- La population qui enregistre la plus forte croissance est celle des adolescents (18-24 ans)
- Les US et l’Europe représentent les 2/3 des utilisateurs mais sans croissance actuelle.
- L’Inde et le Brésil rejoignent le club des 5 - en termes d’utilisateurs. L’Indonésie et la Turquie enregistrent les plus fortes croissances (i.e. aux alentours de 100%)
- Les usages sont très différents entre {l’Afrique, l’Asie et l’Amérique latine} qui comptent le plus de « jeunes » (i.e. moins de 34 ans) à hauteur de 70% vs. {l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Océanie}
- 14.3% dans les nouvelles technologies, 12.4% dans la Finance et seulement 0.5% dans l’Agriculture.
- 10.8% d’Entrepreneurs et 9.5% de Commerciaux pour seulement 0.7% de Product Manager.

Pour plus de détails, voici la présentation complète.

Et vous, que pensez-vous de ces chiffres?

, , , ,

3 commentaires

LinkedIn va couper Twitter !

Celui qui veut les fruits ne doit pas couper les fleurs. [Proverbe mahrate]

Quelques jours avant les Anonymous, LinkedIn vient de couper Twitter.

Pour être plus clair, LinkedIn vient de se décider à couper le client dédié qui permettait de lier son compte Twitter avec son compte Linkedin et ce, pour cause de fréquentations basses.

L’application sera indisponible, à partir du 31 janvier 2012, pour tous les profils ainsi que la homepage.
Le nom Twitter sera toujours visible sur le profil et il sera encore possible de tweeter une information vers son compte LinkedIn, avec le hashtag #in.
Lu sur TechCrunch, un retour de LinkedIn, qui revient sur le pourquoi de cet arrêt :

Chez LinkedIn, nous nous voulons avant tout fournir aux utilisateurs une expérience d’utilisation simple et efficace. Donc, de temps en temps, nous évaluons les fonctionnalités utilisées par tous et parfois, nous devons nous séparer de certaines afin d’investir au mieux dans les produits les plus plébiscités.

Les produits cités implicitement par LinkedIn sont LinkedIn Signal et LinkedIn Today.

Sous couvert d’un arrêt anodin, se pose ici la réelle question de l’inter-connexion de ses réseaux sociaux. Chacun d’entre eux ayant une audience ainsi qu’une visée différentes, était-il sage de les lier? Dans quel but?

Je reviendrais sur le sujet plus en détails mais n’hésitez pas à me donner votre avis et vos retours.

Et vous, aviez-vous connectés vos comptes Twitter et LinkedIn?

 

, , ,

16 commentaires

Et si la sphère privée glissait vers la sphère professionnelle?

Nul ne skie assez doucement pour glisser sans laisser de traces. [Proverbe finnois]

Un article du NY Times, paru hier, sur une volonté forte de certaines entreprises de faire glisser notre sphére privée vers une sphére professionnelle, a attiré mon attention et du coup, m’a questionné :

Suis-je prêt à chercher recruter directement sur Facebook? Suis-je prêt à chercher un emploi sur Facebook?

Nous entendons souvent que Facebook est pour la sphére privée, alors que LinkedIn est centré sur la sphére profesionnelle, ce que nous contestons, aujourd’hui. [Rick Marini]

Rick Marini est le directeur général de BranchOut – un service de réseautage professionnel sur la plateforme Facebook. Le service s’appuie sur les social graphs des utilisateurs et les réseaux sociaux pour aider à trouver des emplois, des candidats ou des contacts qualifiés et il essaye donc d’ajouter un couche professionnelle à Facebook.

Leur principal écueil est indéniablement la difficulté des personnes à accepter ce floutage de la frontière.

« Quand on me demande des recommandations, de la part de mes contacts LinkedIn, je reste toujours un peu sceptique. Le problème est que je n’ai rencontré la plupart de ces personnes que 5 minutes à une conférence et je ne me sens pas à l’aise de les recommander. Mes amis sur Facebook sont réellement mes amis et je peux donc tout à fait le faire. »
(NB: Remarquons simplement que M. Marini a un nombre assez sympa de « vrais amis » : 1,804 selon sa définition…)

Lorsque les utilisateurs joignent BranchOut, le logiciel extrait de Facebook, les informations sur leur éducation, leur employeur actuel et le titre du poste, laissant tout le reste.

A l’exclusion des photos « délicates » – qui bien entendu ne consistue pas une base profitable pour une identité numérique professionnelle, BranchOut permet d’afficher des employeurs potentiels se trouvant sur le réseau de vos amis Facebook. Certes proposés de manière différente de LinkedIn mais non dénué d’intérêt.

Quid des personnes que vous appréciez dans la vie mais avec qui vous ne voulez pas travailler, me direz-vous? Voilà la question soulevez par Tom Chevalier, qui travaille pour BeKnown (de Monster) – un concurrent direct de Branchout.

La stratégie de BeKnown repose plus sur le choix des informations et l’acceptation obligatoire des amis Facebook pour utiliser les données et les connexions.

La grande question reste avant tout : mais pourquoi ne pas investir le même temps à construire un profil relié à LinkedIn?

En sachant qu’un utilisateur Facebook moyen visite le site plus de 30 fois par mois, comment peut-il y avoir le moindre doute?
Le confort et la proximité du géant américain permettent ainsi de pouvoir aider les utilisateurs à penser à leur carrière plus fréquemment.

Pourtant, les candidats vont là où sont les offres des employeurs et les employeurs vont là où est la plus grande diversité de candidats  i.e. sur LinkedIn, aujourd’hui.

M.Marini concède que LinkedIn a clairement le contrôle sur une partie des professionnels – celle des « cols blancs et des managers » (49% des membres de LinkedIn gagnent plus de 100 k€/an).
Ce segment ne représente qu’une infime partie de la force de travail et M. Marini souhaite donc se concentrer sur la majorité que représentent les « cols bleus, les temporaires, les journaliers, les les caissiers, les commis, les ouvriers, les retraités militaires… » et qui ont tendance à être sur Facebook.

Selon les derniers chiffres de ComScore (Novembre 2011), LinkedIn affiche 95 millions de visiteurs uniques par mois, contre un million par mois de V.U. pour Branchout et seulement 170 000 V.U. pour BeKnown.

Ces chiffres relativement faibles sont une preuve que les utilisateurs veulent clairement garder leur vie professionnelle séparée de leur vie personnelle.

Et vous, comment séparez-vous vos vies?

, , , , , , , ,

3 commentaires

Les réseaux sociaux sont-ils vos amis?

La grande différence entre l’amour et l’amitié, c’est qu’il ne peut y avoir d’amitié sans réciprocité. [Michel Tournier]


Elle est intelligente, a une grande bouche, aime raconter des potins, et peut parfois faire beaucoup de bruit! A qui pensez-vous?

On parle belle et bien de Twitter et c’est l’un des 4 réseaux- »amis » présentés dans cette infographie de LinkingR, parmi lesquels Google, LinkedIn, Twitter et Facebook.

Ce ne sont pas peut-être tous vos amis mais indéniablement, vous passez du temps avec eux. Ils ont leurs propres personnalités et donc, doivent être pris de façon individuels et spécifiques, afin d’éviter tous les soucis.

Pour votre ami Google, par exemple, il saura répondre à la plupart de vos questions et se rappellera de tout pendant très, très longtemps. Bref, un rancunier…

Passées les présentations, cette infographie vous donne les clefs pour être de « bons amis » avec ces réseaux i.e. bien gérer son e-réputation - qui permet aujourd’hui, d’être un vrai plus pour l’employabilté.

Des conseils pleins de bon sens, simples et faciles à suivre.
Les suivez-vous bien avec vos « amis »?

 

Quel conseil ajouteriez-vous, à la suite?

, , , , , ,

8 commentaires

Le fabuleux monde des médias sociaux, version 2011

Les chiffres sont comme les gens. Si on les torture assez, on peut leurs faire dire n’importe quoi.

Pour votre soirée, quelques chiffres actualisés, sous forme d’une vidéo sympathique, autour des principaux médias sociaux : de Facebook à LinkedIn, en passant par Twitter, Foursquare, Youtube ainsi que Flickr, Instagram et Google+

En vrac :

  • 1736 tweets par seconde
  • 15 fois la population de New-York sur LinkedIn
  • 136 000 photos envoyées sur Facebook par minute
  • 150 000 000 photos sur Instagram
  • 490 000 000 visiteurs uniques par mois pour Youtube
  • 2 000 000 de check-ins par semaine sur Foursquare
  • Et toujours et encore, les femmes sont plus actives que les hommes sur les médias sociaux (Pfffff…!)
Image de prévisualisation YouTube

De quoi mettre à jour plus d’une présentation, non? :)

, , , , , , , ,

de commentaire

Et si les médias sociaux pouvaient vous permettre de recruter vos talents?

L’uniformisation du recrutement – social notamment – des journalistes a été pour beaucoup dans l’uniformisation de leur traitement de l’actualité.[Patrick Poivre d'Arvor]

Revenir sur l’importance des médias sociaux pour trouver la personne la plus en adéquation avec un poste, n’est pas nécessaire.

Les médias sociaux ne sont pas une finalité en soi, certes mais, bien utiliser, c’est un gain de temps, d’argent et surtout, de pertinence et de fiabilité.

Par l’importance croissante du CV social, il est important pour le candidat de bien maîtriser la techniques et il est primordial pour une entreprise de connaître les règles afin de séparer le bon grain de l’ivraie!

Voici donc, quelques grandes lignes afin de permettre aux entreprises de se retrouver dans ce dédale social.

1. Choisissez le bon Job Board

LinkedIn avant tout pour une recherche complète de candidats passifs ainsi qu’une qualification d’une audience.
Twitter pour déclencher la conversation et faire résonner certaines annonces, de même que la page Facebook de l’entreprise.

2. Soyez actif dans votre domaine

Créer des liens avec d’autres acteurs de votre domaine et surtout, ne négligez pas vos employées – qui restent vos meilleurs porte-paroles / évangélisateurs.

3. Agissez avec rigueur

Lors de la qualification d’un candidat, ne faites pas les choses à moitié. Soyez rigoureux et précis afin de dresser un portrait digital utilisable.

4. L’important est toujours qui vous connait

« Une poignée de clics ne remplace jamais une poignée de main! »

Quoi qu’il en soit et quelque soit le nombre d’échanges numériques, la méthode traditionnelle du réseau et de la connaissance présentielle – et de la recommandation – reste prépondérante.

5. Ce n’est que le début…

Encore une fois, les médias sociaux pour les RH ne sont pas une fin en soi. Ce n’est qu’une nouvelle pratique à apporter, complémentaire et non-antinomique à la précédente.
Il reste encore tant d’initiatives à explorer et défricher. Ce qui revient à accepter de faire des erreurs et surtout à innover !

Et que rajouteriez-vous en 6ème conseil pour une entreprise?

, , , , , ,

7 commentaires

LinkedIn lance « Make it Happen », en France

Some people want it to happen, some wish it would happen, others make it happen. [Michael Jordan]

 

LinkedIn annonce le lancement de la campagne « Make it Happen» en France.

Dans un contexte où 50% des cadres envisagent un changement professionnel à court terme (étude IPSOS pour LinkedIn réalisée en février 2011), cette campagne vise à démontrer que l’engagement sur un réseau professionnel démultiplie les opportunités : création d’entreprise, expatriation, nouvelle fonction, reconversion, etc.

La campagne met en scène de véritables utilisateurs de LinkedIn, aux profils et aux parcours variés, dont la carrière a connu un tournant grâce à LinkedIn: un jeune entrepreneur en partance pour les J.O., une journaliste créant son propre support, un responsable d’ONG utilisant les réseaux sociaux pour lever des fonds, etc. (Pour voir les profils répertoriés sur le site)

Le site propose également une série de courtes vidéos éducatives pour tirer le meilleur parti des nombreuses fonctionnalités gratuites du réseau. Et les visiteurs peuvent à leur tour partager leur propre « success-story » sur LinkedIn.

Selon Laurence Bret-Stern – Directrice Marketing Europe de LinkedIn

Cette campagne illustre, à travers des cas concrets et inspirants, la puissance du réseau professionnel et comment son utilisation quotidienne contribue à la réussite de ses membres. Nous constatons ainsi que plus l’activité de nos utilisateurs augmente – lorsqu’ils mettent à jour leur profil, publient leur statut, participent à des groupes et partagent leur expertise – plus leur réseau s’enrichit et agit comme véritable accélérateur de projets.

Et vous, qu’en pensez-vous?

, , , , ,

6 commentaires

LinkedIn accroît sa présence de plus de 80% en Inde

L’Inde change toujours les gens. [Ruth Prawer Jhabvala]

LinkedIn accroît exponentiellement sa présence en Inde.

Fer de lance d’Orkut – toujours plus de 28 millions d’utilisateurs actifs – l’Inde est en train d’amorcer un virage d’usage des médias sociaux.

En Juin 2011, LinkedIn Inde a atteint une première étape, en franchissant la barre des 10 millions d’inscrits et continue de muscler sa présence indienne.
Après l’ouverture d’un siège social à Mumbai, en 2009, deux nouvelles filiales sont en train de voir le jour : l’une à Gurgaon et l’autre à Bangalore.

LinkedIn est en passe de devenir l’un des outils les plus utiles tant pour les recruteurs indiens – afin de se connecter au 11+ millions d’inscrits – que pour les marques via des campagnes marketing pour les professionnels.

Voici donc une infographie – publiée par eyedealab – reprenant les informations les plus utiles.

A noter : les 16 105 professionnels qui ont listés « médias sociaux » dans leurs profils.

Et vous, voyez-vous LinkedIn comme un initiateur de business avec le monde indien?

, ,

3 commentaires

Utilisateurs de LinkedIn, qui êtes-vous?

- Qui êtes-vous ?
- Qui ? « Qui » n’est autre que la forme qui résulte de la fonction de « qu’est-ce-que », et ce que je suis c’est un homme sous un masque.
- Ça je vois…
- De toute évidence. Je ne mets pas en doute ton sens de l’observation, je ne fais que mettre en exergue le paradoxe qui est de demander à un homme masqué qui il est.
[V pour Vendetta]

Et pour les recruteurs, en quelques mots, si vous recherchez un homme, âgé de 35 à 54 ans, qui occupe une fonction commerciale, dans une entreprise de moins de 1000 personnes, du secteur financier, alors, LinkedIn est là, pour vous ! :)

Et vous, êtes-vous un utilisateur « classique » de LinkedIn?

, ,

de commentaire

Décryptons l’ADN des créateurs de startups

La vie, ce concept mystérieux, est ramenée à la présence d’ADN. Il n’y a plus de frontière entre matière animée et inanimée. Tout n’est qu’une question de degré de complexité. [Albert Jacquard]

adn

Mark, Dennis, Tony, David, Brian… Ces stars entrepreneuriales – respectivement fondateurs de Facebook, Foursquare, Zappos, Tumblr et Airbnb – n’ont pas le même âge, ni le même parcours, ni aucune caractéristiques physiques communes…

Et pourtant, ils ont tous en eux cette fibre de créateur, qui a fait que leur startup a décollé ! Est-ce dans leur alimentation? Est-ce dans leur ADN?

Les équipes de LinkedIn ont compilé les données provenant de leurs 120 millions d’utilisateurs, pour découvrir les milliers de créateurs de startups?
NB: Est-ce que Mark, Dennis, Tony, David et Brian ont bien un profil à jour? :)

Ils ont ainsi réussi à tracer un portrait de l’entrepreneur type, américain.
NB: Qui est en fait, assez surprenant…

L’infographie ci-dessous, reprend les points essentiels.

(Source Business Insider)

Et vous, qu’en pensez-vous? Etes-vous en accord avec ce portrait? Croyez-vous que les mêmes caractéristiques sortiraient pour un entrepreneur français?

 – N’hésitez pas à partager vos retours en commentaires, ci-dessous!
Pour débattre et échanger, vous pouvez le faire sur Twitter, sur Facebook ou sur LinkedIn. Vous pouvez aussi vous abonner à ce blog et ainsi être tenu au courant de la publication des prochains billets.

, , , ,

9 commentaires