Posts tagged with "Japon"

Plus rapide que Facebook, LinkedIn vient de dépasser 1 million de membres en Indonésie

Le poisson est un animal dont la croissance est excessivement rapide entre le moment où il est pris et le moment où le pêcheur en fait la description à ses amis.

Pin It

(Source: Laurent Kretz)

LinkedIn vient d’annoncer qu’en Indonésie, le millionième membre a été enregistré.

Et surtout, LinkedIn vient de démontrer que sa croissance est plus rapide que Facebook, en Indonésie, et ce, depuis les derniers mois.

Le point de départ de l’aventure fut l’introduction de la langue officielle du pays – l’indonésien Bahasa – par LinkedIn. 200’000 nouveaux membres ont été enregistrés, et une croissance mensuelle de plus de 25% – reléguant loin celle de Facebook et ses 5.5%, sur la même période (Févr. 2012)

(source)

Il est clair qu’au vu des chiffres de Facebook (43 Millions, Février 2012), la croissance ne peut être que plus modérée.

Pour Clifford Rosenberg, Directeur de LinkedIn Australie, Nouvelle-Zélande et Asie du Sud-Est, l’Indonésie est un point important, pour l’entreprise :

L’Indonésie est un marché important pour nous et nous voyons un potentiel certain de croissance. Deux mois après le lancement du site en langue locale, il s’agit d’un jalon important pour nous que de démontrer que les professionnels indonésiens sont intéressés à construire leur marque personnelle sur LinkedIn.

L’ajout du support en langue locale a vu l’interaction et l’engagement augmentés ainsi que le nombre de groupes en Indonésie, qui a doublé pour atteindre aujourd’hui plus de 700.

Les médias sociaux en Indonésie  ont un vrai impactle 2éme/3éme plus gros marché mondial (vs. Inde) pour Facebook et un acteur majeur pour Twitter – et il sera vraiment intéressant de voir comment LinkedIn va maintenir son taux de croissance, tout en continuant son expansion dans la zone.

Quoi qu’il en soit, la zone asiatique reste l’un des forts bassins de croissance pour LinkedIn [Tweet ça], qui, petit à petit, positionne ses pions : un siège social pour la zone Asie-Pacifique à Singapour, un bureau au Japon et des nouvelles langues.

Le seul point obscur reste le développement de LinkedIn en Chine, où le réseau social professionnel, local : Tianji régne en maître.

 

[Management de Soi] L’autorisation de craquer

There is a crack in everything
That’s how the light gets in.
[Leonard Cohen]

Pin It

(source)

L’entreprise est un lieu où l’on produit, atteint des objectifs, évolue. Elle est une communauté dans laquelle on tient une place, on défend une image de soi : nous voudrions y être forts, solides, montrer le moins possibles nos « faiblesses ».
Pourtant, un individu qui travaille est avant tout un individu qui vit, traversé par l’influence des événements, habité par les fluctuations de l’énergie, du moral.

Alors un détour pour, peut-être, voir les failles sous un autre jour !

Pourquoi, au Japon, un service à thé de cérémonie dont les tasses sont fêlées a-t-il plus de valeur qu’un service neuf ?

Parce que le relief, les aspérités de son vécu forcent le respect bien plus que l’objet dans sa « perfection » originelle.
La fêlure d’une tasse est le signe qui la distingue de toutes les autres.
Ces tasses sont fabriquées dans des matériaux simples comme l’argile et surtout admirées pour la pureté de leur ligne et leurs qualités spirituelles.
Bien que maniées avec une extrême précaution, il arrive parfois que certaines soient ébréchées, cassées.
Plutôt que remplacées, elles sont précautionneusement, savamment restaurées avec de l’or.
Accepter que l’objet n’existe plus tel qu’on l’a connu, rassembler les morceaux éparpillés, créer ainsi une nouvelle vie est un art, une tradition.

La beauté première de l’objet n’est pas regrettée.

Au contraire, on met en relief les lignes de ses fêlures, de ses brisures.
Un service veiné d’or indique alors son histoire singulière. Il s’imprègne d’un nouveau caractère.

Le lien entre l’homme et la tasse à thé n’est pas si facile à établir !
Pourtant, à quoi ressembleraient nos brisures, nos fractures, nos échecs cousus de fils d’or ?

Peut-être faut-il une faille pour que la lumière puisse rentrer… Qu’en pensez-vous?