Posts tagged with "imagination"

Et si, en 2016, vous laissiez la place à la créativité ?

Les chocs culturels stimulent la créativité.
[Lindsay Owen-Jones]

Entre nos peurs, nos doutes et nos expériences, il est facile d’oublier son enfance et ses possibilités infinies.

Alors, faites-vous confiance et laissez libre court à votre créativité !

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=pA_CZ7baFLw[/youtube]

Ouvrez la porte à votre imagination…

Tout le bonheur des hommes est dans l’imagination. [Marquis de Sade]

Et voici donc l’histoire du lundi matin, qui repose sur l’une des interrogations les plus débattues de la littérature américaine.

Est-ce que Hemingway a écrit la plus courte des nouvelles?

La légende raconte qu’Ernest Hemingway était assis avec d’autres écrivains, à l’hôtel Algonquin.
Il paria avec eux qu’il pouvait écrire une nouvelle, en seulement 6 mots.

Et bien sûr, il gagna, avec cette histoire :

« For sale: Baby shoes, never worn.« 

Soit, en français, « A vendre : des chaussures de bébé, jamais portés. »

Pas mal, non?

Que ce soit pour vendre vos services, vos produits, vous présentez, pitcher devant des investisseurs, vous devez respecter quelques règles:

Être simple, concis et précis.
Faites parler l’imagination de votre auditoire.

Et toujours pour assurer un suivi sur les mini-challenges :
– En retard pour l’article sur le domaine RH, pour un autre site – Booooo…
– L’article pour le magazine papier est : Recruteurs : plongez dans les réseaux sociaux, écrit pour Dynamique Entreprendre.
– Une rencontre avec l’un de mes anciens amis : Simon, qui est aujourd’hui à la tête de Qwehli.

Et pour vous, quels sont vos challenges de cette semaine?

Et si on réinventait l’école?

Si les écoles cessaient d’être obligatoires, quels élèves resterait-il au professeur qui fonde tout son enseignement sur l’autorité qu’il exerce ? [Ivan Illich]

Découvert, il y a peu, le site Imagination : creating the Future of Education and Work a pour but d’aider les enseignants à favoriser la créativité et la pensée conceptuelle, au sein des écoles.

Les fondateurs, Rita J. King et Joshua Fouts, ont créé ce site, avec pour but d’être une ressource pour les parents et les enseignants, afin de partager des idées qui favorisent l’imagination et apprennent aux enfants à collaborer afin de résoudre des problèmes.

Personnellement, je reste un ardent défenseur de la pédagogie avancée i.e. le fait d’éduquer dès le plus jeune sur un sujet, par petites touches et sans contraintes.

Prenons un exemple, concernant l’entrepreneuriat social.

Selon la définition couramment admise, les entrepreneurs sociaux sont des individus qui portent des solutions innovantes à des problèmes pressants de la société. Ils identifient des approches innovantes pour résoudre des problèmes qui apparaissaient souvent comme insolubles. Les entrepreneurs ont ou développent la capacité à apporter des solutions concrètes, et à concilier l’approche économique avec des objectifs sociaux. Cependant, cette capacité n’annule pas nécessairement la tension commune entre objectifs sociaux et économiques. Au sens large, l’entrepreneuriat social désigne toute initiative privée dont la finalité sociale (réponse à un besoin social) est supérieure ou égale à la finalité économique (lucrativité).(Source Wikipédia)

Plusieurs sociétés, aujourd’hui, se sont engagées sur l’entrepreneuriat social (social business) et mettent en place une stratégie, afin de toucher leur audience.
L’une des actions les plus pertinentes est pour moi, l’éducation aux jeunes de 8/9 ans : ils ont à la fois la maturité suffisante pour comprendre et s’intéresser à des sujets de société, pas toujours simple et l’innocence désarmante des enfants, en soulevant des questions simples et vraies.
Mais captiver cette audience n’est pas simple : approche ludique et imagée, prise en main des nouvelles technologies, exemples concrets… D’où les nouvelles pratiques d’éducation proposées – qui, étrangement, peuvent également s’appliquer à de nombreux domaines! (Nous reviendrons dessus ultérieurement…)

Et vous, que feriez-vous pour réinventer l’école?