icles contenant le tag entretien

Le jour d’après (l’entretien) – pourquoi les recruteurs ne recontactent pas.

Il y a peu de période aussi longue que celle qui suit un entretien d’embauche. L’attente des nouvelles du recruteur est généralement interminable, peu importe l’impression que l’on pense avoir faite. Suite à la lecture de cet article de Mashable sur les raisons de cet éventuel silence, nous nous sommes demandé si ces raisons étaient valides chez nous aussi et quel comportement adopter dans une telle situation.

recrutement-je-me-prepare-aux-tests

 

Ce n’est pas vous, c’est nous.

Il est évident que le marché du travail n’est pas en faveur des demandeurs d’emploi (et que cela ne s’arrangera pas demain), la compétition est donc rude à la moindre ouverture de poste. Et telle une bonne comédie romantique, il se peut que vous ne fassiez simplement pas l’affaire et qu’il soit plus facile pour le recruteur de ne rien dire et de vous laisser comprendre tout seul. Cela rejoint le dernier point de la journaliste, Jennifer Parris, sur la grossièreté possible du RH face à vous. Il conviendrait en effet, dans un monde idéal, que l’entreprise prenne le temps de recontacter chaque interviewé, ne serait-ce que pour le remercier poliment et lui souhaiter bon courage. Malheureusement, aux Etats-Unis comme en France, ce n’est pas la norme du recrutement. Il y a beaucoup d’appelé et peu d’élus et rappeler tout le monde n’est probablement pas la priorité.

Un processus de recrutement toujours plus long.

En tout état de cause, un candidat est bien conscient que le processus de recrutement est un processus souvent long et qu’il se peut fort bien qu’aucune décision n’ait encore été prise. Comme le confirme cet article du site de recrutement Keljob, il faut environ 2 à 5 semaines à une entreprise pour trouver son nouvel employé. Et cela peut bien sûr s’allonger encore si un cabinet de recrutement s’en charge (jusqu’à 20 semaines pour certains). Il faut donc bien souvent s’armer de patience avant d’avoir un quelconque retour, surtout lorsqu’on pense nombre de candidats pour un poste (80 à 100 en moyenne selon Monster).

Il se peut également que le processus soit ralenti suite à un fait extérieur au processus de recrutement. En effet, une restriction budgétaire ou une démission inattendue par exemple sont des évènements qui impactent fortement un recrutement, et même parfois l’annuler complètement.

i-want-you

 

Et la marque employeur dans tout ça ?

Le recrutement est une étape cruciale pour un candidat mais elle l’est également pour une entreprise. En recevant des centaines de candidatures et en organisant des dizaines d’entretien, l’entreprise met en avant une certaine image d’elle-même. La présentation et le contenu de l’annonce, le comportement du recruteur, l’accueil dans l’entreprise sont autant de messages auxquels les candidats sont confrontés et qui participent à la construction de l’image qu’ils en ont. Les employés peuvent être les meilleurs porte-parole d’une entreprise, il en est de même pour les employés potentiels.

Pour un candidat, il peut être intéressant de garder une entreprise qui a pris la peine de lui donner une réponse en ligne de mire. Celle-ci renvoi l’image d’une entreprise à l’éthique assez désirable. Et nous savons maintenant que partager les mêmes valeurs que l’entreprise pour laquelle on travaille est extrêmement important et une relative garantie du bien-être au travail.

Quelle que soit la raison du silence d’un recruteur après un entretien, il n’est jamais mal venu de se rappeler à son bon souvenir par un mail (plutôt qu’un appel) deux semaines après. Peut-être serez vous encore dans la course ! Si ce n’est pas le cas, on oublie et on avance : le job est fait pour vous vous attend encore.

, , , ,

Un commentaire

Vous aimeriez être enfermé à clef, pendant un entretien?

Il ne faut, à aucun prix, renoncer à l’écriture, ne serait-ce que parce que dans toutes les grandes civilisations l’écriture est liée à la calligraphie, c’est-à-dire à la beauté. [René Etiemble]

Pin It

Un weekend des plus studieux, beaucoup d’écriture et de préparations à des formations et autres rendez-vous, une semaine chaotique en terme de réunions et d’enchaînements mais une nouvelle semaine qui s’annonce excitante et pleine d’entrain !

Je continue toujours sur le concept des mini-challenges, avec plus ou moins de résultats, je vous l’avoue mais je m’accroche.

Plutôt qu’une histoire en ce lundi, je vous mets une vidéo regroupant des entretiens de recrutement, pris en caméra caché et assez particuliers…
En se basant sur le slogan « No one likes being locked in » (Personne n’aime être enfermé/menotté), la banque australienne mets en avant le côté « sans engagement » de ses offres de prêt.

Original, non?

Image de prévisualisation YouTube

Et vous, comment auriez-vous réagi?

, , , , , ,

Un commentaire