Chroniques du Lundi : Cinéma, réflexions et initiatives

Sublimé par deux splendides comédiens, « De rouille et d’os » impose un lyrisme, celui de la musique, celui d’une image étrange, extravagante, expressionniste (pugilats, show des orques, pesanteur des masses, spectacle du handicap), qui prend le pouvoir sur un réel tragique, jusqu’à l’ennoblir. [Lucie Calet] Et hop, nouvelle semaine, nouveau lundi, avec un retour […]