Startups ! Et si on prototypait ?

L’homme raisonnable s’adapte au monde ; l’homme déraisonnable s’obstine à essayer d’adapter le monde à lui-même. Tout progrès dépend donc de l’homme déraisonnable. [George Bernard Shaw]

Fait #1 : 9 startups sur 10 échouent pour n’avoir pas trouvé de marché viable avant d’être « out of cash ».

Même brillamment réalisée, la plupart des produits ou services nouveaux ne trouvent pas la clientèle initialement pressentie.

Fait #2: Plus de 2/3 des startups qui réussissent modifient drastiquement leur produit et/ou leur business model en cours de route.

Rencontrer le plus vite possible les early-adopters potentiels permet de tester ses hypothèses marché et de recueillir un feedback précieux sur les fonctionnalités du produit envisagé. En fonction s’envisage son adaptation ou son repositionnement en amont de tout développement coûteux. L’approche Lean Start-Up préconise ainsi aux entrepreneurs d’adopter des itérations courtes et légères pour développer leur vision.

Le prototypage est un moyen rapide et concret de valider sa proposition de valeur au contact de ses clients et investisseurs potentiels.

Un prototype est un moyen efficace et immédiat de partager et tester sa vision du futur produit en montrant concrètement à quoi il ressemblerait. L’interface du produit doit donc être intuitive et attractive, simple et réaliste.

Un bon prototype permettra aussi de gagner du temps auprès des développeurs en limitant les lourdes spécifications… et les incompréhensions.

Spécialiste de l’expérience utilisateur, People in action accompagne les entrepreneurs dans la conception de prototypes à l’interface ergonomique et intuitive.

Notre méthodologie agile est éprouvée (5 ans d’expérience en conception d’interfaces, agrément CIR du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche) avec :

  • Définition de personas (utilisateurs fictifs afin de modéliser les différents habitudes et comportements) et  de scénarios d’usage les mettant en scène
  • Co-design de l’interface avec le client, en une équipe mixte incluant les utilisateurs, un ergonome, un designer, des développeurs, des représentants marketing / business dev…
  • Réalisation de prototypes interactifs en utilisant les derniers outils du marché (Balsamiq, Flair Builder, Axure…) intégrant un travail de design visuel renforçant leur attractivité.

Voici la présentation PIA effectuée, lors des Microsoft Bizspark Days, en mai 2011.


People in action organise aussi une formation Prototypage de 2 jours, pour apprendre à créer et tester une interface. Dispensée en petit comité de 10 personnes maximum, elle laissera une large place à des ateliers en équipe  et aux échanges.

Inscriptions: http://formation.pia.fr et contact : info@pia-conseil.com / 01 45 32 46 51. Demandez Damien 🙂

Et vous, qu’en pensez-vous? Avez-vous prototyper avant de vous lancer? Si non, pourquoi?

  1. Ping : PIA :: Le Blog » Startups ! Et si on prototypait ?
  2. Pour http://www.jobmarks.fr (« une interface unique pour organiser votre recherche d’emploi »), j’ai choisi de rendre public dès que possible un prototype qui s’améliore chaque jour grâce aux critiques et suggestions des premiers utilisateurs.

    Cette approche fonctionne d’autant mieux que le prototype est couplé avec des questionnaires :
    – avant utilisation : analyse des pratiques et besoins
    – après utilisation : retour d’expérience et suggestions d’améliorations

    A noter que SurveyMonkey permet de d’afficher sur le proto une popup invitant le visiteur à répondre (maintenant, plus tard ou jamais) à ce questionnaire.
    A noter aussi qu’inclure le questionnaire dans une page du proto permet d’inciter le répondant à tester le proto dans la foulée 🙂
    Par exemple : http://jobmarks.fr/Questionnaires/Pratiques-des-chercheurs-d-emploi?utm_source=JNC&utm_medium=blog&utm_campaign=survey-habits

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Up Next:

Et si l'apprentissage des langues pouvait booster votre carrière?

Et si l'apprentissage des langues pouvait booster votre carrière?