If you don’t like the conversation, change it. [Don Draper]

RH au Cinema Theme

 

Nouvelle mini-thématique « RH & Cinéma » par Benjamin Fouks.

Parce que je suis un féru de cinéma (et Série TV) et que je m’intéresse de près comme de loin aux Ressources Humaines, je vous propose un mixe de ces deux disciplines dans une mini-thématique intitulée « RH & Cinéma »

L’idée est simple : trouver dans les merveilles du petit/grand écran, des situations, des pratiques, des concepts propres aux ressources humaines.

Pour le premier clin d’œil « RH & Cinéma », je vous suggère une courte séquence tirée de la série américaine Mad Men. Le thème abordé porte sur la négociation salariale.

 

Intérêt du clin d’œil d’aujourd’hui : Mad Men et la société des années 60

Mad Men fait partie de ces séries que l’on peut classer dans la rubrique « Qui fait réfléchir ».
Pour quelqu’un de la GenY comme moi, c’est l’occasion parfaite de se divertir tout en découvrant une époque inconnue et passionnante, celle des sixties : une période marquée par de profonds changements des codes sociaux, et moraux aux Etats-Unis.

Mad men décrit la vie d’une agence de publicité, située fictivement sur Madison Avenue à New York dans les années 60. Le personnage principal est Don Draper, le Creative Director (une star dans l’agence et dans le milieu publicitaire new-yorkais) dont la créativité est aussi étendue que son pouvoir de séduction sur les femmes qui l’entourent.

Dans l’extrait proposé, il est abordé cette question qui fait tant frémir lors des entretiens annuels : la négociation salariale.

Harry Crane, occupe la fonction de Media Buyer au sein de l’agence.

  • La télévision s’installe progressivement dans la vie des ménages.
  • Harry Crane est persuadé que c’est le nouveau média clé pour les annonceurs et par conséquent pour les publicitaires.

Il est convoqué dans le bureau de Roger Sterling, le Managing Partner de l’Agence…

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=EQvD5rGSVv4[/youtube]

 

Quelques idées sur le clin d’œil d’aujourd’hui : Bonne ou mauvaise négociation ?


Pourquoi selon moi Harry Crane obtient-il cette promotion et cette augmentation ?

  1. Il a cherché l’innovation, a fait preuve d’initiative et a pris un risque positif pour l’agence
    Il a essayé de convaincre un client d’associer son produit à une série TV très en vogue à l’époque.
  2. Il a mis en avant une absence de potentiel stratégique par rapport aux concurrents
  3. Il précise que les agences concurrentes ont déjà un département Télévision, et que par conséquent elles ont plus de chances de remporter de nouveaux comptes.
  4. Il a accepté les codes et la proposition
    Ne fuyant pas un drink serré offert par son supérieur – c’est un principe presque moral à cette époque et dans cet univers – et se ravisant sur une rémunération vraisemblablement trop excessive par rapport à la grille de salaires de l’agence.

 

Et vous,  auriez-vous accordé l’augmentation à Harry Crane ?