Responsabilisez vos collaborateurs, déléguez et gagnez du temps

On peut déléguer des tâches mais pas les responsabilités. [Yannick Therrien]


Cet article a été écrit par Marina Barreau, qui a fondé et dirige Caminea, une société de conseils et d’accompagnement de dirigeants d’entreprises, après une carrière riche et diverse, au sein de différentes compagnies dont PagesJaune SA et DG de  Mappy.
Je la remercie chaleureusement de venir partager avec nous des morceaux de son savoir. J’espère que l’article vous plaira et surtout n’hésitez pas nous le faire savoir en commentaire ou sur les réseaux sociaux !

« Que proposes tu ? », « Et toi qu’est ce que tu en penses ? », « Et comment vous feriez-vous ? »

On pourrait parler ici de gestion du temps des managers, de délégation ou tout simplement de management.

Prenons un exemple des plus fréquents en entreprise : concentré, vous travaillez sur un dossier qui requiert toute votre vigilance et l’un de vos collaborateurs frappe à la porte de votre bureau. « Entrez », vous surprenez vous à répondre sans réfléchir.
Et votre collaborateur de rentrer et de vous « poser » son problème. Trois possibilités :

1 – vous lui donnez votre solution et espérez qu’il repartira aussi vite qu’il est entré.
2 – vous lui proposez de revenir plus tard quand vous serez disponible.
3 – vous l’interrogez rapidement pour connaître sa solution, comment il envisage de résoudre ce problème et validez la démarche.

Si on est souvent tentés par la réponse 1, on utilise peu la 2 et encore moins la 3 qui me semble être pourtant la meilleure solution à long terme.

Mais pourquoi donc me direz vous ? A quoi je sers alors si je ne réponds pas aux problèmes de mes collaborateurs ? Ces questions, j’ai également dû y répondre parfois lorsque mes collaborateurs s’interrogeaient ainsi.

Alors on revient toujours au rôle du manager et à ses responsabilités.

En ce qui me concerne, je pense que le manager est aussi là pour développer les compétences de ses collaborateurs et souvent – très souvent voire quasiment toujours – le collaborateur a une solution et vient chercher l’appui ou la validation [Tweetez ça] de son supérieur hiérarchique.

Et s’ils sont habitués à ce que ce soit vous, leur manager, qui trouve la solution, essayez de les faire évoluer pour qu’ils deviennent des « trouveurs de solutions » plus que des « poseurs de problèmes ».

Pour cela, posez leur la question « que proposes tu ? » et acceptez que leurs solutions soient aussi bonnes voire meilleures que les vôtres.
Accompagnez les dans la recherche de solutions en les éclairant par des questions pertinentes, du type : « Comment pourrais tu faire pour que… » et puis quant une solution est proposée, d’autres questions éclairantes peuvent permettre de creuser le sujet.
Par ex : « Quels sont les risques que tu prends en proposant cela à ton client ? ».

Je me souviens de l’un de mes collaborateurs qui m’interrogeait sur la façon de régler une réclamation d’un client important.
Je lui ai simplement demandé : « Et vous, qu’est ce qui vous semblerait juste et acceptable par le client ? ».
Il m’a répondu avec précision, arguments à l’appui et m’a donné la réponse à sa question.
Ma validation lui a donné la protection dont il avait besoin et l’a également conforté dans sa fonction d’apporteur de solutions.

Non seulement vous gagnez du temps et surtout vous responsabilisez vos collaborateurs, les montez en compétence et les motivez en leur donnant des signes de reconnaissance positifs. Alors n’hésitez plus !

Et vous, savez-vous responsabiliser vos collaborateurs?

Speak up! Let us know what you think.