Quand la franchise se digitalise

Si tout semble sous contrôle, vous n’êtes juste pas assez rapide. [Mario Andretti]

 

Starbucks Wifi

 

50,68 milliards d’euros, c’est le montant du chiffre d’affaires généré par la franchise au cours de l’année 2012.
En hausse régulière depuis 2008, la franchise est un secteur qui réagit plutôt bien aux aléas économiques.
La franchise a su s’adapter en proposant des nouveaux modèles de développement.
C’est le cas par exemple de l’intégration de pratiques digitales innovantes tant pour le recrutement, que pour la fidélisation clients.

 

La digitalisation du recrutement de franchisés et de collaborateurs

Selon la 9ème enquête annuelle CSA pour la Banque Populaire et la Fédération Française de la Franchise publiée le 11 décembre 2012, 86% des franchiseurs précisent qu’ils utilisent leur site internet pour recrtuer de nouveaux franchisés.
Ce qui est loin devant les autres canaux de recrutement tels que le réseau professionnel (53%) et les autres sites dédiés à la franchise (51%).

Pour recruter de nouveaux employés (intervenants), la franchise Babychou Services, réseau de garde d’enfants à domicile a repensé son approche RH.
La stratégie se concentre ainsi sur le site emploi, qui a été complètement repensé.
L’accent a été mis sur l’accompagnement des intervenants, les avantages offert par Babychou Services, et bien évidemment la valorisation des offres d’emploi.
Aujourd’hui ce sont 168 offres d’emploi disponibles sur babychou.com
Pour soutenir la campagne de recrutement à destination des étudiants, lancée depuis mai 2013, Babychou Services relais l’information sur sa page Facebook.

 

Babychou_Service_Facebook

Les réseaux sociaux comme nouveau terrain de conversation avec les clients

Toujours selon l’étude du CSA de la franchise, le pourcentage de franchiseurs qui recourent aux réseaux sociaux dans leur stratégie d’entreprise s’évalue à 76%.
La création d’une page Facebook pour un point de vente local favorise l’attrait pour ce média (86%).
Les autres moyens de promotion se font via Twitter (17%), les intéractions sur les forums et la publication sur les blogs (14%) et via la création d’un blog dédié (11%).

Des franchises ont fait le pas de s’engager pleinement sur Facebook pour promouvoir leur marque et aller à la rencontre de leurs clients.
En France, l’exemple le plus marquant est celui de KFC France. La franchise spécialisée dans la restauration rapide de poulet frit anime une véritable communauté forte de 1 million de fans.
L’enseigne KFC qui compte près de 17 000 restaurants dans le monde dont 150 en France communique activement ainsi sur les événements de l’enseigne, qu’ils soient commerciaux (promotions, lancement produit, jeux concours..) ou bien corporate (ouverture de nouveaux restaurants, actualité du réseau…).
L’annonce des ouvertures de restaurants constitue une formidable opportunité pour les franchisés.
Ils bénéficient ainsi d’une publicité gratuite auprès d’une audience engagée.

 

La digitalisation favorise la distribution multicanal

La distribution multicanal se caractérise par la combinaison de la vente internet, via mobile et par correspondance.
Et c’est un franchiseur sur trois qui s’est déjà engagé sur ce type de nouvelle distribution.

Yves Rocher se distingue par cette approche comme le précise Franck Berthouloux, Consultant chez ADVENTI Franchise : « Dans de nombreux magasins qui comptent un centre de soins, la plage du lundi matin est remplie par des rendez-vous pris par les clientes via le site web pendant le week end« .

 

Yves_Rocher_Application_Mobile
La digitalisation d’Yves Rocher s’appuie sur une stratégie mobile et notamment par une application complète et efficace.
L’application suit la tendance SoLoMo (Social, Local, Mobile) :
– fonction de partage de contenus (Social)
– culture smartphone (Mobile)
– fonction de géolocalisation (Local)

En adoptant ce type de démarche, les franchisés offrent aux clients une expérience enrichie en intégrant aussi bien des informations sur la marque et les magasins, que la possibilité de commander des produits de la marque.

Prêt à vous lancer dans la franchise digitale ?

  1. Une redirection tout à fait normale vue l’importance des réseaux sociaux et le potentiel qu’ils offrent. La franchise offrant déjà un appui non-négligeable dans la création d’entreprise, se lancer sur les réseaux sociaux pour entretenir une relation clientèle est je pense une très bonne stratégie.

  2. Babychou Services a compris tout l’intérêt de faciliter l’accès à la franchise vue le nombre de personnes qui souhaitent en ce moment se lancer dans un business sans trop de risques. Les réseaux sociaux sont des plateformes pouvant être également utilisés pour du recrutement non ?

  3. Bonjour,
    Pour l’exemple pris de Babychou, l’apport personnel s’élève à 15 000 euros et le droit d’entrée est fixé à 22 000 euros. Cela permet aux personnes motivées et ayant le goût de l’entrepreunariat de pouvoir se lancer comme vous le précisez, « dans un business sans trop de risques ».
    Pour répondre à votre question, les réseaux sociaux sont effectivement des plateformes pouvant être utilisées pour du recrutement. Comme il est indiqué dans l’article, cela peut-être pour le recrutement RH des collaborateurs, ou bien des futurs franchisés. Une présence sur les réseaux sociaux contribue aussi à augmenter sa visibilité et de cibler avec plus de précision le public souhaité.
    Bonne journée !

  4. 15000€ ce n’est pas un petit budget et avec les 22 000€ en droit d’entrée, il n’y en a pas beaucoup qui pourraient se le permettre! Pourquoi le droit d’entrée est-il si exorbitant d’ailleurs? Qu’est-ce qu’il inclus?

  5. je trouve leurs services en ligne très pratique en ce qui concerne le management et les ressources humaines. ça facilite énormément le processus de création de franchises également à mon sens. très bon article, merci

  6. Si toutes les enseignes avaient une vraie stratégie digitale qui s’inscrirait sur du long terme, les franchisés auraient un véritable levier de visibilité en ligne. Malheureusement les exemples cités sont des exceptions mais cela se met en place progressivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Up Next:

Recevez $1000 si vous partez au cours de votre première semaine !

Recevez $1000 si vous partez au cours de votre première semaine !