Sélectionner une page

[Cet article est issu d’un article écrit par Alexandre Delivet, qui partage avec tous son expérience entrepreneuriale, ses idées incessantes et sa connaissance précise des modèles financiers. N’hésitez donc pas à suivre ses écrits riches et pertinents.]

Alexandre est en pleine fabrication d’un « produit mystérieux » et vient juste d’obtenir les premiers retours de l’usine.
Et là, c’est la catastrophe : dysfonctionnement du process, délais entre la commande et la réception largement hors des spécifications…

Plutôt que de voir le verre à moitié vide, il a décidé de voir ce dernier à moitié plein et nous offre ainsi ces conclusions, pleines de sagesse :

– Chaque difficulté que l’on arrive à surpasser créée in-fine une barrière à l’entrée pour de futurs concurrents.
– Plus la difficulté est grande, plus la barrière à l’entrée est élevée.

Et l’ironique Alexandre, ajoute, dans un demi-sourire que si tout était facile, ça serait pas drôle, n’est-ce pas ? 🙂

Et vous, il vous est déjà arrivé de rencontrer de grosses difficultés ? Avez-vous réussi à les transformer en avantage voire en barrières pour vos concurrents?

 – N’hésitez pas à me faire part de vos retours en commentaires et dans tous les cas, vous pouvez me suivre sur Twitter voire même sur Facebook ou LinkedIn et surtout partager cet article. Vous pouvez aussi vous abonner pour être tenu au courant de la publication des prochains billets.
Et si vous vous sentez l’âme d’un blogueur ou si vous avez simplement envie de partager vos réflexions, je vous invite à venir écrire ici !