Sélectionner une page

Non.

munch_le_cri

En effet, la Cour de justice de l’Union Européenne a limité le champ d’application de cette mesure aux personnes physiques.

Voici l’une des questions les plus souvent posée par les entreprises en matière d’e-réputation.
Suite à la décision de la Cour de Justice de l’Union Européenne, le 13 mai dernier, Google a réagi en mettant en ligne un formulaire de demande de suppression de résultat de recherche au titre de la législation européenne en matière de protection des données : le fameux droit à l’oubli !

Certes, encore flou dans son application, il n’en reste pas moins que cet outil n’est pas applicable pour les entreprises qui devront donc rester vigilantes sur leur e-réputation.

Et pour en savoir plus, Google lance son « formulaire d’oubli » pour les Européens.