Pourquoi tout le monde ne partage pas ses idées?

Si tu as une pomme, que j’ai une pomme, et que l’on échange nos pommes, nous aurons chacun une pomme. Mais si tu as une idée, que j’ai une idée et que l’on échange nos idées, nous aurons chacun deux idées. [George Bernard Shaw]

Une des valeurs communes par la plupart des entrepreneurs* devrait être le partage des idées.

(Et je parle bien sûr d’entrepreneurs, au sens large du terme : ceux qui entreprennent, qui tentent de rendre opérationnelle une idée…)

Un petit schéma de l’excellente Jessica Hagy du site Indexed, qui me permet de protester contre ces gens qui ne partagent pas leurs idées pour des raisons toutes plus inintéressantes, fumeuses voire même bidons!

– « Je ne veux pas en parler avant que tout soit prêt »
– « Si j’en parle, quelqu’un (sous-entendu, toi?!?) va me volez mon idée »
– « Mon idée n’est pas parfaite donc je dois la peaufiner »
– « J’ai promis à mon/ma associé/maman/mamie/concierge de ne pas en parler »
– « C’est une idée révolutionnaire mais je préfère en parler quand j’aurais mon Business-Plan validé par un VC »
– « C’est tellement géniale comme idée et simple, peux-tu signer un contrat de confidentialité de 18 pages avant que je t’en parle? »
– « Nous ne sommes pas sous la même ligne de budget donc je ne peux pas t’en parler »
– « Je ne parle pas de mes idées mais je vais faire un power-point pour les présenter, le mois prochain »

Que ce soit intra-entreprise ou en création d’entreprise, ne pas partager ses idées n’a aucun sens… La plupart des gens aiment rebondir ou vont simplement apporter un éclairage différent ! Pourquoi s’en priver?

Donc, je vous en prie, relisons la citation de George Bernard Shaw et parlons ensemble des idées qui nous passent par la tête… Qui sait où elles nous mèneront !

Et vous, qu’en pensez-vous?

Connaissez-vous d’autres exemples de mauvaises excuses? Etes-vous d’accord avec eux? Et vous, partagez-vous vos idées? Dans tous les cas, n’hésitez pas à le retweeter et à le partager sur Facebook. Vous pouvez aussi vous abonner pour être tenu au courant de la publication des prochains billets.

16 Comments

  • Super réflexion (et tu sais que la valeur d’une idée, comment dire, c’est un peu une obsession)

    néanmoins comme souvent, on confond la mise à disposition d’une idée et la transformation d’une idée : on a souvent peur qu’on pille un business, à juste titre. Or ce qui est rare, c’est l’organisation qu’on met derrière. Néanmoins je reste convaincu que partager un travail abouti n’est possible que quand on est suffisamment fort pour qu’au moment de la « propulsion », l’auteur initial ne se retrouve pas dépossédé de sa paternité. Regarde twitter : là aussi le réseau suit une loi de puissance ; les « gros » propulsent, les petits essaient. En termes de pertinence, rares sont les posts avec une vraie VA. Parce qu’il faut savoir les trouver. D’une certaine manière, d’un point de vue défensif, une super idée mal mise en valeur lui permet paradoxalement de se protéger un temps d’une récupération…

    à suivre !

  • Je suis 100% d’accord avec toi (comme souvent).
    Généralement j’ai 10 idées de projet / boite par jour et il m’est juste impossible de toutes les poursuivre… A côté de ça, on croise parfois des gens qui veulent entreprendre et qui cherchent des idées de business.
    J’avais l’idée (une fois de plus), de monter un petit site collaboratif où les gens pourraient semer leurs idées et voter pour celles des autres (un peu comme VDM) ?
    Partageons, partageons, partageons !

  • J’aime bien ton graphique, en gros ceux qui ont des idées n’hésite pas à les partager, .. ce qui, par l’échange les alimentent en nouvelles idées !!

    Les autres .. trop content d’en voir enfin une, se taisent à jamais et puis meurt avec !

    Bonne ou mauvaise, il faut partager !

  • Sujet délicat, je me rappelle m’être fait reproché lors d’un jury de création d’entreprise de ne pas assez avoir protégé l’idée 🙂
    Et du coup après, m’être mis à ne pas/peu en parler, en utilisant toutes ces jolies phrases « fumeuses » : « Tu comprends, on peut pas en parler tant que le prototype n’est pas fini… »
    Mais, d’un côté, c’est aussi vrai que quelqu’un peut voler l’idée, se l’approprier et éventuellement gagner de l’argent avec, surtout si cette personne a plus facilement et plus rapidement les moyens de la mettre en oeuvre. Et quand on voit les grosses entreprises qui se battent à coup de procès pour avoir utiliser l’idée des autres, ça forge un esprit général de suspicion.
    Mais qu’importe, je rejoins l’idée générale de l’article, qui est celle de partager les idées, c’est d’abord un plus pour soit. Le fait de partager apportera un point de vue neuf, avec un recul qui peut nous manquer. Et puis après c’est utile pour l’innovation générale.

    Si l’idée de la gomme et celle du crayon ne s’étaient pas rencontrées, auraient-ont eu un crayon-gomme ?

    Et encore une fois, j’aime beaucoup la citation. J’aimerais bien savoir où tu les trouves 🙂

  • @Laurent : Commentaire des plus pertinents! Merci! D’où la question, à quel moment peut-on considérer avoir assez de « propulsion » (j’aime beaucoup ce terme pour définir le concept!) pour pouvoir partager ses idées? Et comment peut-on qualifier une idée de « super » si on ne la confronte pas à des dizaines d’avis contradictoires?
    Je pense que c’est un sujet à creuser…

    @Alex: C’est une très bonne idée. Il ne te reste plus qu’à la réaliser ou à partager ton idée avec un réalisateur 🙂

    @Richard : Merci de ton commentaire et oui, la clef est là : toujours dans le partage. C’est un peu le Darwinisme des idées!

    @Vincent : Très juste! J’en parlerais à ton jury 🙂 L’idée est de trouver le juste milieu entre sous et sur protection.
    Par exemple, un dépôt de marque coûte environ 300€ alors qu’une enveloppe Soleau n’en vaut que 15€. Et avec l’enveloppe en tant que certificat d’antériorité, on possède un droit d’utilisation de la marque à vie. N’est-ce pas suffisant?
    Aujourd’hui, je suis toujours plus partisan de garder l’argent pour développer une communauté (et ainsi la propulsion de l’idée) que de payer pour une protection.
    A méditer 🙂 (Merci pour l’exemple du crayon et de la gomme que j’aime beaucoup. Quant aux citations, il faut lire, lire, lire… Même dans les papillotes Réveillon – non sponsorisé!)

  • […] This post was mentioned on Twitter by Gaëtan Compigni. Gaëtan Compigni said: RT @jnchaintreuil: Pourquoi tout le monde ne partage pas ses idées? http://bit.ly/gLawFC (avec des commentaires brillants de @alexd @vle … […]

  • Bon si j’ai bien compris je vais être obligé de te parler de ma nouvelle idée…
    😀 bon article !

  • @Bastien : Je comptais bien dessus 🙂

  • Voilà je me suis lancé je t’ai envoyé mon idée !

    J’ai hâte d’avoir ton feedback constructif (même si ça fait peur).

    C’est ça aussi l’avantage de partager ses idées : les mettre à l’épreuve du feu auprès d’amis dont on sait que même s’ils prennent des pincettes, ils diront ce qu’ils pensent…

  • @Bastien : Reçu! Je regarde ça et je te réponds 🙂 Sois sans crainte !!

  • J’ai pu rencontrer une personne lors de ma formation en développement durable qui avait cette conception de collaboration et de partage pour pouvoir avancer et faire « émerger » les concepts les plus innovants et les plus performants. Je suis totalement d’accord avec ça !
    Du coup oui, partageons, collaborons et avançons.

    D’ailleurs tout le monde a besoin d’un point de vue extérieur, surtout en matière d’entrepreneuriat, car on a tendance à avoir la tête dans le guidon et de perdre du recul sur son propre projet.

  • Dans l’entreprenariat, ce fut une de mes premières erreurs ! J’entendais ces conseils, mais je croyais vraiment en l’exceptionnelle qualité de l’idée. Donc j’ai mené, jusqu’au bout de mes finances le projet. J’ai poliment refusé l’aide d’un business angel, je voulais tellement être fier de MON « bébé », et…. Et bien sur, je me suis planté !
    Le gros avantage, c’est que je n’en voulais a personne ! Et j’ai beaucoup appris : Si je demande des conseils, c’est pour en tenir compte ! Si je n’attends que du réconfort pour un choix, je joue a pile ou face jusqu’à ce que je gagne ! Et comme dans le sport, je m’entraine, j’analyse mes forces et mes faiblesses, et je gagne en me donnant a fond au bon moment.
    Et quand je tombe ? Comme vous, je me relève ! 😉

  • Bonjour,

    si cela peut vous intéresser, voici une nouvelle plateforme dédiée aux partages d’idées, des plus sérieuses aux plus saugrenues. Lancement ce jour même 21 Mars 2011.

    http://www.partagetonidee.fr

    N’hésitez pas à réagir.
    Bien cordialement

  • C’est une bonne idée. Je vois qu’on est pas les seuls (jenaijamais.fr) à surfer sur la vague des VDM like !
    Si tu souhaites avoir un point de vue plus détaillé sur ton site, et qu’on échange un peu dessus, hésite pas à m’écrire !

  • Excellente idée. Beaucoup d’entrepreneurs devraient y réfléchir sérieusement. J’ai pu observer les méfaits du silence pendant plusieurs années, dans un incubateur d’entreprises innovantes où le secret était de mise – contrat de confidentialité signé dès l’arrivée.

    A ne rien vouloir laisser échapper, le risque est de s’enfermer dans son projet, de s’isoler et de ne plus avoir assez de recul pour juger de la pertinence de ses idées…

  • J’arrive (tardivement) sur ce topic, mais ça fais plaisir de voir que la problématique de « la peur de partager ses idées » à été soulevé ici. Les réponses apportées font réfléchir !

    Super topic et merci pour vos commentaires 😉

Speak up! Let us know what you think.