Sélectionner une page

[Cet article a été écrit en exclusivité pour le blog Enviedentreprendre]

Le cinéma, c’est l’écriture moderne dont l’encre est la lumière. [Jean Cocteau]

cinema

Que l’on soit entrepreneur, intrapreneur, wantrepreneur, recruteur, stratège, cuisinier, artiste ou simplement bricoleur du dimanche, il est important de savoir générer des idées innovantes, comme nous avons pu le voir dans la précédente série, autour de la créativité.

Pour alimenter cette dernière, tirons bénéfice des enseignements – parfois décalés – d’une source quasi-infinie : le cinéma.

Continuons donc les parallèles cinématographiques – débutés dans ce précédent article sur Apollo 13 et la possibilité de surmonter les épreuves par la communication, suivi de Carnets de Voyages et la prévalence de l’exécution d’une idée sur son émergence, In the Air et l’importance de la vision à long-terme sur les accidents de parcours à court-terme, puis par Karaté Kid et l’art des actions concrètes – par l’incroyable Cercle des Poètes Disparus, qui a transcendé toute une génération de jeunes professeurs – se rêvant Robin Williams, enflammant ses étudiants !

Quelques mots sur le film : « En 1959, aux États Unis, (…)dans la prestigieuse académie de Welton, (…) M. Keating (Robin Williams), qui encourage le refus du conformisme, l’épanouissement des personnalités et le goût de la liberté. (…) sur la base de la maxime latine carpe diem, … » (source Wikipédia)

Un entrepreneur ne doit-il pas comprendre au mieux son équipe pour la mener au succès?

(…) Un entrepreneur doit savoir reconnaître la réalité de son groupe. Les gens aiment être compris. Ils suivront quelqu’un qui les comprend.

Autrement dit, si vous voulez conduire votre équipe vers le succès, vous devez la connaître, la comprendre et surtout parler sa « langue ».

John Keating (a.k.a. Robin Williams) l’incroyable professeur de lettres anglaises du film, grimpe sur son bureau pour inciter ses élèves à voir le monde d’un autre point de vue et leur fait déchirer les pages de leurs manuels scolaires qu’ils jugent inutiles.
Dans sa classe, dit-il, les élèves apprennent à penser par eux-mêmes et s’ils ne devaient retenir qu’une chose de son cours, c’est que

« les mots et les idées peuvent changer le monde ! »

(…)

A sa façon, Keating montre que lorsqu’on connait son public, lorsqu’on sait quelles cordes faire vibrer pour le toucher, l’émouvoir on peut le mener n’importe où.

Et pour étayer l’exemple, j’aimerais vous parler d’un de mes coups de coeur des conférences TED : le chef d’orchestre Benjamin Zander. (…)

 

Bref, un entrepreneur inspirant et leader sait comprendre son équipe et ainsi, l’orienter vers les résultats et le succès. Il sait se « mettre dans les baskets » de son équipe, pour créer l’adhésion puis l’action.

Et vous, savez-vous comprendre vos équipes, pour les amener à triompher? 

Et pour l’article en entier, c’est sur le blog EnviedEntreprendre !