Monsieur le DRH, parlons de mon employabilité après une start-up !

Monsieur le Directeur des Ressources Humaines,

Ma démarche va vous sembler originale, voire incongrue, mais mon métier m’a appris à sortir des sentiers battus. Je suis un jeune créateur de start-up innovante, et comme beaucoup de camarades, je me pose des questions sur mon avenir.

20130924-012435.jpg

Alors que mon banquier me demande si je serai rentable dans un an, ma compagne me demande si je serai employable dans un an. Sa question m’est apparue comme fort intéressante. Je me suis alors fait la réflexion suivante : dans le domaine fiscal, il existe le rescrit fiscal pour interroger l’administration. Dans le domaine des ressources humaines, il devrait exister le rescrit emploi : il permettrait de demander aux DRH ce que notre profil vaut réellement à leurs yeux.
Car il faut être honnête : j’ai l’impression d’avoir accumulé dix ans d’expériences en seulement un an de start-up, mais je m’interroge sur la vision que votre regard d’expert porte sur mon profil.

20121128-000026.jpg

Ma mission de dirigeant de start-up m’a permis d’aborder des domaines aussi variés que le développement informatique, le commercial, le marketing, la veille, les présentations orales, le networking, la gestion de crise, le management…
Quel genre de métier allez-vous pouvoir me proposer qui soit en adéquation avec tous ces domaines que j’apprécie ? Je ne crois pas être en mesure de me résoudre à re-devenir un simple développeur parmi tant d’autres, que l’on n’invite pas à participer aux discussions stratégiques ou au démarchage client.

20121011-160924.jpg

Peut-être avez-vous peur d’employer une personne comme moi. Peut-être craignez-vous que je demande trop d’autonomie. Que je demande à prendre part à toutes les décisions et que je ne sache pas me laisser diriger. Peut-être craignez-vous que je ne supporte pas d’attendre un mois pour obtenir une ramette de papier et que l’on empêche d’aller aussi vite que je le voudrais.
Mais peut-être pensez-vous que je serai en mesure de dynamiser vos équipes, d’apporter un peu de fraîcheur et d’innovation dans vos rangs. Peut-être avez-vous besoin de quelqu’un qui sache aborder un projet à la fois côté marché et côté produit. Peut-être avez-vous besoin de quelqu’un qui sache faire plus (efficace) avec moins (d’argent).

20130204-032816.jpg

J’ai une grande confiance dans mes capacités à réussir ma création d’entreprise. Je n’ai pas le choix, cette confiance je la dois à mon entourage, à mes associés et à mes clients. Mais je sais que les statistiques me donneront sûrement tort. Voilà la raison de ma demande :

Qu’êtes-vous en mesure de me proposer, si je ne suis pas en mesure de battre les statistiques ? Avez-vous le poste idéal que je recherche, sans vraiment savoir ce que je cherche ?

nhrh

Je vous remercie pour le temps que vous passerez à réfléchir à mes questions et à j’espère y répondre. Je précise que comme un rescrit fiscal, le rescrit emploi vaut acceptation en l’absence de réponse sous deux mois.

Cordialement,

Et pour vous, comment avez-vous vécu votre transition start-up ?

[Cet article a été écrit par Bastien Siebman, fondateur de ButterflyEffect, les applications mobiles solidaires.]

  1. Un rescrit qui devrait en effet exister pour avoir un avis neutre et pouvoir nous permettre de mieux envisager notre avenir. As-tu envoyé ta lettre et reçu des réponses? Je serai curieux de le savoir!

  2. @Koj merci pour le retour. L’article est purement théorique, c’est simplement une réflexion. Mais avec l’aide de JN, je suis prêt à mettre en place une expérimentation et écrire à des DRH qu’il connaît, pour avoir leur retour !

  3. Sans aborder tous les sujets de ce très bon billet, cette question du rescrit RH me semble fort intéressante. Elle pose de nombreuses questions.
    Quelle est la force exécutive du DRH ? Car le rescrit engage sur la durée, de façon définitive. Quelle serait alors la garantie de durabilité d’un rescrit RH ?

    L’employabilité est-elle un droit ? Si oui, à qui est-elle opposable ? A l’état ? A son ancien employeur ? A son dernier employeur ? A l’éducation nationale ?
    Peut-on parler d’un droit souverain quand il n’est revendicable à aucune autorité ?

  4. Ping : Stress et surmenage, le quotidien des cols blancs chinois | TokNok France
  5. Adresser cette missive à des patrons d’entreprises et non aux DRH me paraîtrait plus efficace ‘):):):)

  6. Ping : Monsieur le DRH, parlons de mon employabilit&ea...
  7. Très intéressantes questions posées dans cette lettre à un DRH (et qui comme le dit Thibaux, pourrait être aussi envoyée à des patrons d’entreprises).

    Entrepreneur, j’attends avec intérêt de lire les réponses des DRH si @Bastien et @JN arrivent à les faire venir 🙂

  8. J’aime beaucoup ce billet qui souligne les différences abyssales entre startups et grands groupes. Je ne crois pas à un tel rescrit. De toutes façons, il faut choisir (La Fontaine l’avait déjà dit, il y a des chiens et il y a des loups) : se rassurer sur la possibilité d’une sortie d’une expérience de startup c’est quelque part ne pas mettre toutes les chances de réussir de son côté. Votre employabilite ne sera pas dégradée par une expérience en startup (si elle ne l’est pas par une année sabbatique comment le serait-elle par une startup ?!). Elle ne sera pas forcément améliorée non plus. Mais de toutes façons aurez-vous envie de retourner travailler pour un employeur qui ne prendrait pas en compte votre expérience ?! Le syndrome du startupeur est très similaire au syndrome de l’expatrié …

  9. En tant que DRH, je trouve cette lettre ou missive très bien écrit et j’aurais été ravie d’en débattre avec le candidat !

  10. Je me retrouve complètement en toi Bastien.
    6 ans de startup, un dépôt de bilan aux portes de la gloire. 1 an de réflexion et recherche de taf. Finalement, je crée une nouvelle boîte. Pas réussi a trouver le job permettant d’exploiter les nombreuses facettes de l’expérience entrepreneuriale, pas réussi a trouver un DRH ayant une certaine prise de risque a l’emploi d’un profil atypique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *