Sélectionner une page

Un exemple n’est pas forcément un exemple à suivre. [Albert Camus]

On parle souvent d’exemplarité pour les managers…très bien ! Mais l’on oublie souvent d’évoquer celle du collaborateur.
Pourtant l’exemplarité de l’un influence celle de l’autre et inversement; il s’agit bien d’une co-responsabilité.

Pourquoi être exemplaire ? Pourquoi s’imposer une discipline, des contraintes, un comportement ?

Le moraliste La Rochefoucauld pensait que

Rien n’est aussi contagieux que l’exemple.

Ainsi, l’exemple qu’on donne a vocation à être reproduit, pour le bénéfice de chacun et celui de tous. D’où l’intérêt de proposer le meilleur exemple possible, le modèle « exemplaire ».

L’histoire fourmille de personnages célèbres, incarnant des valeurs qui sont devenues leur marque : Saint-Louis, pour la justice ; Henri IV, pour le bien-être du peuple ; Napoléon, pour la rigueur de l’organisation. Par leur attitude exemplaire dans ces domaines, ils ont façonné nos esprits, nos institutions et notre manière de vivre encore aujourd’hui.

Nos entreprises ont aussi des modèles historiques : par exemple les compagnons du Devoir du tour de France incarnent depuis des siècles une tradition de transmission des savoir-faire et des savoir-être.

L’exemplarité demandée aux compagnons est essentielle : l’apprenti d’aujourd’hui sera le maître de demain, chargé à son tour de transmettre à ses apprentis ce qu’il a reçu de ses propres maîtres : la technique professionnelle sera donc enseignée avec les valeurs humaines qui l’accompagnent : humilité, autonomie, curiosité, pédagogie, etc. Grâce à cette tradition d’exemplarité on a su reproduire à l’identique en 2006 les grilles d’origine du château de Versailles de 1662 ; ou restaurer la Statue de la Liberté de New York pour son centenaire en 1986.

Le passage du témoin entre plusieurs générations de compagnons s’est fait sans accroc, et donne des résultats remarquables.
On ne s’étonnera pas que ce modèle fondé sur l’exemplarité a été classé en novembre 2010 au patrimoine immatériel de l’humanité.

Alors…sans être un roi ou l’héritier d’une tradition séculaire, chacun de nous, au travail, est aussi un passeur de témoin !

Après une longue vie altruiste, le docteur Albert Schweitzer, prix Nobel de la paix 1952, nous a laissé une observation tirée de son expérience :

L’exemplarité n’est pas une façon d’influencer, c’est la seule.