La carte de visite, le premier CV de l’entreprise

[Cet article a été écrit par deux jeunes créateurs d’entreprise : Lucas et Julien – anciens étudiants de la majeur Entrepreneuriat – qui vont officié sur ce blog de façon plus régulière, afin de parler de leur projet : Acuishop. C’est un site internet pour personnes malvoyantes permettant de faire ses courses en ligne. Merci et n’hésitez pas à leur donner du feedback!]

Dame cherche nourrice aveugle pour enfant qui braille. [Pierre Dac]

Tout le monde connaît bien cette petite carte de 85mm sur 55 mm.

Pour la majorité, cela ne représente qu’un nom et un numéro qui nous évite de prendre un stylo afin de noter ces coordonnées sur un morceau de papier. Mais il faut savoir que c’est bien plus que cela, surtout pour un Startuper !

En effet une fois ce petit bout de carton transmis, consciemment ou non, il est jugé : « Elle est belle/moche, le design est sympa, quel est le rapport avec sa société ? etc… »

En fait la carte de visite est le premier outil de communication, le premier CV de la personne ou de la société elle même.
Plus elle aura ce petit quelque chose en plus, plus elle marquera la personne à qui vous la transmettrez.

Pour étayer mes dires, nous allons prendre l’exemple que nous connaissons le mieux, notre société à nous : Acuishop 😉

Pour mieux nous situer, nous sommes une société spécialisée dans l’accessibilité du web pour malvoyants et nous souhaitons fournir des services variés dédiés à cette communauté.

Revenons en à la carte de visite.
Comme tout le monde nous avons réfléchi à son contenu et son design. Et je confirme, c’est difficile de savoir quel design correspond le mieux à sa société !
Mais plus important que cela, nous voulions que la personne, une fois la carte en main, ressente notre engagement dans notre projet et la communauté pour laquelle nous travaillons chaque jour.
Et surtout que cette même personne se souvienne d’Acuishop.

Et c’est là que notre petit plus intervient.

Du côté recto, nous avons une carte classique et au verso nous avons le contenu écrit en braille pour les non-voyants.

Nous avons ainsi fait d’une pierre trois coups !

Notre interlocuteur non-voyant ou malvoyant peut  lire les informations, et notre interlocuteur voyant à lui aussi toutes les informations en main mais le plus important c’est qu’il a une carte qui ce différencie des autres, qui lui montre l’implication dans notre projet.

Mais ces sensations lui sont aussi rappelées grâce au toucher qui n’est présent que trop rarement dans une carte de visite !
De ce fait la personne situe beaucoup mieux la société lorsqu’il a la carte en main.

Et pour ceux qui font partie du monde de l’entreprenariat, vous êtes bien placés pour savoir que c’est souvent un petit détail qui fait la différence.

J’espère que cet article vous aura apporté quelques éléments nouveaux ou de nouvelles pistes de réflexion pour aller toujours plus loin !

N’hésitez pas à nous faire part de vos retours et de vos pensées…

– N’hésitez pas à donner vos conseils pour ces jeunes créateurs ou simplement raconter vos propres aventures en commentaires et dans tous les cas, n’hésitez pas à suivre cette aventure via Twitter voire même via Facebook. Vous pouvez aussi vous abonner pour être tenu au courant de la publication des prochains billets.

  1. Bel article et bravo pour votre idée

    Je souscris totalement à vos propos…….

    On parle du premier instant, du premier regard, ….mais peu de la « première » carte de visite . Si elle est réellement différente , et donné en début d’entretien elle peut créer un climat une discussion positif et une bonne entrée en matière.

    J’ai choisi un une carte totalement clean avec nom prénom tel et un QR Code qui donne toutes les informations. L’effet est garanti
    Cordialement
    Bernard

  2. Merci pour ta réponse MAURIANCE.
    Je trouve que ton idée du QR Code est excellente car on sait qu’il s’y cache des informations derrière. Et par curiosité, (car très peu utilisé pour le moment) la personne peut être marquée par l’originalité mais aussi pour les données intégrées dans le QR code.
    Bonne idée !

    Cordialement,
    Acuishop

  3. Super intéressant.De bons conseils qu’il faudra que je suive bientôt 🙂
    Je suis d’accord, faire une carte de visite est un vrai casse tête, surtout pour le design (je trouve que le contenu est moins compliqué à trouver)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Up Next:

Le Roman du Dimanche : Déviances de Richard Montanari

Le Roman du Dimanche : Déviances de Richard Montanari