Sélectionner une page

Djobi Djoba
Cada dia te quiero ma’
Djobi Djobi, Djobi Djoba
Cada dia yo te quiero ma’
[Gipsy King]

Dans la famille des moteurs de recherche d’emplois, je voudrais… le frère avec une guitare JobiJoba !

Présent dans 7 pays (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Royaume-Uni, Etats-Unis et Australie) et fort d’une levée d’un million d’euros, JobiJoba propose une nouvelle version de son moteur de recherche (sémantique) d’emploi, avant de partir à la conquête des marchés émergents tels que la Turquie et la Russie.

C’est quoi la recherche sémantique?
Le but de la recherche sémantique est de générer des résultats plus pertinents; en améliorant la précision de recherche par la compréhension de l’objectif de recherche et la signification contextuelle des termes tels qu’ils apparaissent dans l’espace de données recherché.

Hormis l’air de la chanson fort connue des Gipsy King qui a mis un peu de temps avant de sortir de ma tête, j’ai beaucoup aimé le côté décalé et pédagogique de leur communication sur la sortie du site.
En effet, ils ont décidé d’aborder les idées reçues et comment tordre le cou à ces dernières !

Voici deux exemples, assez intéressants:

Faux ! JobiJoba regroupe toutes les annonces disponibles sur le web et agrège les offres d’emploi de plus de 350 sites.

« Il n’est pas rare que les recruteurs choisissent des job-boards spécialisés pour passer leurs annonces. Ces sites, parfois méconnus, sont de véritables mine d’or pour les candidats, nous les aidons à accéder aux offres qui leur correspondent quel que soit l’endroit où elles se trouvent » explique Francois Goube, co-fondateur de JobiJoba.

En analysant sémantiquement les offres d’emploi à partir de ses thésaurus de 7 000 titres de postes(et de leur synonymes), et de 25 000 recruteurs, JobiJoba propose des recommandations en fonction de la recherche du candidat. « Nous incitons les candidats à explorer de nouvelles pistes afin d’affiner son projet professionnel ». Ainsi, non seulement JobiJoba identifie qu’un poste de « commercial grande distribution » peut aussi s’intitulé « chef de secteur GMS », mais il suggère des métiers, correspondant au secteur demandé ou au recruteur recherché.

Bref, une excellente initiative qu’il fallait saluer !

A voir maintenant, dans la durée, comment les candidats vont appréhender le site et quelle sera la réponse des principaux concurrents (APEC, Pôle Emploi) en matière de recherche et d’agrégation d’offres.

Et vous alors, êtes-vous plutôt Jobi ou Joba?

[J’ai accepté d’écrire cet article sponsorisé sur le sujet, le trouvant suffisamment pertinent et en lien avec la ligne éditoriale.]