Etre Entrepreneur, ce n’est pas être un « Patron »?

A l’initiative de Bruno et de sa « semaine spéciale », j’expose mes réflexions sur Etre Entrepreneur ce n’est pas être « Patron », sur son blog? (D’ailleurs cet article n’est qu’une reprise de l’article posté chez lui)

Sujet interpellant au départ mais ô combien pertinent en le creusant un peu !

Lançons le débat par une petite devinette !

Qu’ont en commun la couture, l’informatique et la navigation de plaisance?

Facile… Tous ces domaines techniques, à l’instar des grandes entreprises et des startups, comportent tous, la notion de patron!

***

Pour la couture, un patron est un modèle, un plan, qui va ouvrir la voie à la réplication.

Sans conteste, l’entrepreneur est celui qui monte en tête, qui prend les risques, qui est le premier de cordée . Il est celui qui trace le chemin, qui fait les choses autrement, sans crainte de bousculer les idées reçues; celui qui affronte les rires et les quolibets (tel que l’initiative des entrepreneurs vus dans jesuisunclown.com) , sans ciller, sûr de ses objectifs!

patron_chemise(Credit photo)

Pour l’informatique, un patron de conception (design pattern, pour nos amis geeks) est une façon de coder reconnue pour apporter robustesse et cohérence.

De même, l’entrepreneur se doit d’être un patron (donc robuste et cohérent) pour tenir face aux refus des investisseurs ou des banquiers, face aux complexités administratives (cf. Astérix et ses 12 travaux), face au principe de réalité qui empêchent les rêves de s’épanouir…

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=c45FtDhdDoY[/youtube]

Et enfin, pour la navigation de plaisance, un patron est le commandant d’un petit bateau soit un skipper (en bon français!)

L’entrepreneur, tout comme le skipper, est celui qui tient la barre et contrôle la voilure! Une seule cible et s’y consacrer entièrement, maîtriser au mieux l’environnement (parfois hostiles), faire corps avec son équipe et croire en son potentiel. Peu de différences entre un skipper se lançant à l’assaut de l’America’s Cup et un entrepreneur lançant sa startup !

skipper(Credit photo)

Donc, OUI, être un Entrepreneur, c’est être un patron mais celui avec un petit p, celui du sens technique.

C’est celui qui met la main à la patte – voire celui qui fait le ménage, celui qui guide et n’est pas effrayé de monter en tête, celui qui est robuste et cohérent face à ses pairs et à l’adversité, celui qui est le skipper de son entreprise!

Et vous, qu’en pensez-vous?

  1. Plutôt d’accord avec cet article. Le patron entrepreneur doit être un « guide », j’aime beaucoup l’image du skipper.

  2. @Robin : Merci pour ton commentaire. J’aime aussi, assez l’image du skipper, qui, en adéquation avec son équipe, son bateau et son environnement, doit garder le cap!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Up Next:

Des bienfaits de l’enseignement pour un entrepreneur (et les autres!)

Des bienfaits de l’enseignement pour un entrepreneur (et les autres!)