Est-ce que Facebook peut me trouver un job?

Pourquoi développer une stratégie de recrutement via les médias sociaux ?
– Pour accéder à de nouveaux profils, non repérés jusque là par les actions classiques de recrutement par annonce, par approche directe ou par le réseau relationnel physique…
– Pour élargir l’espace géographique de recrutement pour des entreprises internationales ou mondialisée.
– Pour accroître la réactivité du recrutement, dans le sens de la réduction des délais d’intégration de nouveaux collaborateurs dans l’entreprise. [Blog id-carrières : Pourquoi recruter via les médias sociaux ?]

Tant pour les candidats que pour les recruteurs, les médias sociaux deviennent incontestablement un nouvel outil à maîtriser. Parmi les acteurs plus professionnels (LinkedIn et Viadeo, en tête), viennent ensuite les mixtes (Orkut, Xing,…) puis les personnels avec en chef de file :  Facebook !

Drame et incompréhension des entreprises à l’égard du colosse américain : Comment dois-je me positionner? Quelle audience (sous-entendu, quels seront les profils?) vais-je toucher? Comment dois-je appréhender les conversations? Que dois-je partager?
Et bien d’autres questions… Bref, c’est un sujet à part entière, que la marque employeur sur Facebook.

Pour les candidats, même combat et même interrogations : Comment dois-je me positionner? Puis-je réellement me faire engager par une entreprise que « j’aime »? Que dois-je dévoiler?
Idem que précédemment, nous reviendrons sur le sujet de l’e-réputation, en tant que vecteur d’employabilité.

L’infographie ci-dessous – créée par MBAonline.com – permet une synthèse des principaux points sur l’usage des médias sociaux. On retiendra surtout :

– 17% des candidats utilisent les médias sociaux
– Que le pouvoir de la recommandation reste encore invaincu (36%) et que les job-boards et journaux tiennent encore un peu (30%)
– 18 400 000 américains ont décroché leur job grâce à Facebook !
–  Qu’être un Super Social (i.e. plus de 150 contacts sur un réseau) finit par payer ! (facilité accrue d’emploi, recommandations…)

Et pour conclure, 3 conseils pour bien se positionner quand on est en recherche :

– Sur Facebook, utilisez les notes pour bien décrire votre situation et vos intérêts.

– Sur Twitter, suivez bien les entreprises pour lesquelles vous aimeriez travailler, ainsi que les employés de celles-ci  et les flux d’offres.

– Sur LinkedIn, positionnez bien une photo et, si possible, la même que celle sur d’autres réseaux, afin de garder une cohérence.

Je suis preneur de tous vos témoignages, expériences, anecdotes ou conseils sur le sujet : « Recrutement et Facebook ». Donc, à vos plumes !

Et vous, avez-vous trouvé votre job sur Facebook?

7 Comments

  • Oui moi j’ai recruté mon assistante via facebook. 🙂

  • […] jQuery("#errors*").hide(); window.location= data.themeInternalUrl; } }); } jnchaintreuil.com – Today, 8:37 […]

  • Dans le domaine informatique, je recois de temps en temps quelques demandes de postes sur viadeo et sur linkedin, mais ca reste largement inférieur a monster par exemple.

  • @Khaled : Merci de ton retour. Ne crois-tu pas que ce n’est qu’un début et que le phénoméne va évoluer?

  • Bonjour jean noel, oui c’est tres possible, il faudra juste que ces réseaux améliore la fonction recherche des profils.
    Sur monster, il suffit de taper une compétence pour avoir des centaines de profils de gars qui cherche du travail dans le domaine en question. Sur viadeo, c’est possible, mais cest pas vraiment abouti, et les gens s’inscrivent souvent pas forcement dans une optique de recherche de travail, et il y a moins de cv aussi

  • […] jQuery("#errors*").hide(); window.location= data.themeInternalUrl; } }); } jnchaintreuil.com – Today, 9:59 […]

  • […] jQuery("#errors*").hide(); window.location= data.themeInternalUrl; } }); } jnchaintreuil.com – Today, 10:06 […]

Speak up! Let us know what you think.