Chronique du Lundi : René Char, reprendre et s’interroger.

Il faut souffler sur quelques lueurs pour faire de la bonne lumière. [René Char]

Après des semaines et des semaines de silence, il est temps de reprendre certains sujets et principalement l’écriture. Donc, je vais tout faire pour que vous puissiez retrouver cette fameuse chronique du lundi, en temps et en heures – ainsi qu’en intérêt !

not-important

Cette semaine – comme bien d’autres – s’est déroulée au rythme des propositions, négociations, prospections et autres opérations.
Bref, une vie d’agence ! Une vie que plusieurs d’entre-vous connaisse très bien.

Et pourtant, à certains moment, je m’interroge :

Comment savoir que nous n’avons pas trop la tête dans le guidon ? À quel moment le besoin de recul devient plus que vital et pas seulement optionnel ?

La créativité se nourrit de ces pauses salutaires, notre efficacité même dans les opérations du quotidien puise sa force dans notre capacité à avoir l’esprit clair et concentré.

Comment savoir ce qui est important ? Comment se détacher de toutes ces actions chronophages, qui plombent une journée et savoir ce qui est vraiment essentiel ?

Certains s’essayent à la matrice d’Eisenhower (Urgent vs. Important), d’autres font des breaks (géographiques, temporels, thématiques) et d’autres partent en retraite (bouddhiste ou dans un monastère).

Comment faites-vous pour agencer vos priorités et relier vos points ?

Sinon, en vrac, l’aventure continue chez Digidust, les projets se suivent et ne se ressemblent guère, l’équipe est talentueuse et j’apprends beaucoup avec eux.

Question écriture, je reprends doucement mais sûrement – avec la collection 101 Questions. Et côté lecture, des retours sur des classiques – c’est dingue tout ce que nous pouvons apprendre de Shakespeare, Marivaux, St-Augustin et Molière – et quelques romans plus récents – dont le dernier Laurent Gounelle.

Des startups éclosent avant l’été, des plans se forment, des agendas se dessinent et des idées bouillonnent. Bientôt, nous en parlerons.

Je vous laisse avec la citation d’introduction de René Char – qui résume parfaitement cette reprise :

Il faut souffler sur quelques lueurs pour faire de la bonne lumière. [René Char]

Et vous, quels sont vos plans pour cette semaine ?

  1. Bonjour,
    Je suis de votre avis que parfois il est bon de demander un temps mort, histoire de s’interroger un peu, faire le point et s’assurer qu’on est bien dans la bonne direction et qu’on ne s’éparpille pas trop au passage. On peut très vite se laisser emporter, alors il faut veiller à ce que ce soit bien dans le bon sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *