Boostez votre état d’esprit entrepreneurial !

On considère le chef d’entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peu voient en lui le cheval qui tire le char. [Winston Churchill]

[J’accueille, pour une tribune récurrente, Jérôme Hoarau – blogueur, entrepreneur et formateur – qui a lancé Pourquoi-Entreprendre et qui viendra partager avec nous, ses avis et ses réflexions sur l’entrepreneuriat]

Peut-être que cette citation vous parle ? On entend souvent « râler » en France contre les grands dirigeants « qui s’en mettent plein les poches », remettant ainsi au goût du jour une opposition entre chefs d’entreprises et « prolétariat » que l’on retrouverait chez Karl Marx. C’est ainsi qu’il arrive bien souvent que la citation de Winston Churchill soit vraie aujourd’hui en France . D’ailleurs, le chef d’entreprise est souvent assimilé à l’entrepreneur. Mais finalement, un entrepreneur est-il forcément un chef d’entreprise ?

Et si l’entrepreneuriat était avant tout un état d’esprit ?

Pensez à ces personnes qui mènent des projets associatifs. Ce ne sont pas des chefs d’entreprises, pourtant elles sont portées par des valeurs, elles ont une véritable vision de leur projet qu’elles mènent avec beaucoup d’énergie. Et par-dessous tout, elles éprouvent un fort sentiment d’accomplissement personnel dans ce qu’elles font.
Prenons par exemple une femme qui a lancé une association d’aide aux personnes dépendantes. Elle gère plusieurs employés au quotidien et doit manager son équipe pour qu’un maximum de personnes dépendantes puisse profiter de leurs services. Cette femme ne génère pas de « business » à travers cette association. En revanche, elle a une vision claire de là où elle veut mener son équipe, son organisation. Elle a le courage et la ténacité de continuer à avancer malgré les obstacles. Elle doit être toujours pleine d’énergie pour motiver ses troupes.
Si l’entrepreneuriat ce n’est pas créer et gérer une entreprise, alors qu’est ce que c’est ?
Cette femme est entrepreneure, mais pas business woman. Elle possède un certain nombre de traits de caractère que partagent la plupart des entrepreneurs (que j’ai pu recenser pendant mes recherches), les 4 piliers de l’état d’esprit entrepreneurial :

  • La vision
  • L’audace
  • L’énergie
  • L’accomplissement

Ces traits, tout le monde pourrait les développer. Mais pour cela, il faut en avoir la volonté et avoir conscience de l’état d’esprit dans lequel vous vous trouvez.

Vous êtes-vous déjà posé les questions :

  • « quelles sont les caractéristiques de mon état d’esprit actuellement ? »
  • « cet état d’esprit actuel me convient-il ? »
  • « que puis-je changer pour l’améliorer » ?

En adoptant l’état d’esprit entrepreneurial, tout le monde pourrait devenir entrepreneur, n’est-ce pas ?

Quelques astuces complémentaires, pour développer votre esprit entrepreneurial :

Dessinez des « mindmap » (carte heuristique) plutôt que de faire des « to do lists » toutes plates.
En faisant cela, vous aurez une meilleure vision globale de votre plan d’actions car vos idées seront hiérarchisées et visuelles. Tout sera beaucoup plus clair par la suite. De plus, avoir une vraie carte pour votre aventure entrepreneuriale vous motivera car vous saurez où vous allez, ce qui développe votre motivation et votre énergie ! Il est toujours plus motivant de voir concrètement le chemin parcouru lors du quête…

Osez parler devant une webcam, car en plus de progresser dans votre oralité et vos prises de paroles en public, vous développerez votre confiance en vous. Et le mieux, c’est de les publier sur Internet pour récolter les avis des internautes ! Vous aurez fait ainsi une belle preuve d’audace. En plus, cet exercice vous rendra particulièrement tenace, vu la difficulté de l’exercice au tout début lorsque vous vous lancez.

Enfin posez-vous des questions sur le « pourquoi » de ce que vous faites. « Pourquoi lancer ce projet ? », « Pourquoi effectuer cette action ? », « Quelle est la finalité de mon idée, de mon concept ? ». Vous vous rendrez compte qu’en ayant connaissance de la raison d’être de vos projets ou de vos actions, vous en retirerez une fierté et vous aurez encore plus d’énergie pour avancer.

Bref, l’état d’esprit entrepreneurial est quelque chose que tout le monde peut développer.

Et vous, comment faites-vous pour le développer?

(N’hésitez pas à interagir en commentaires, je serais ravi de poursuivre le débat et la liste des astuces, avec vous…)
– Et pour plus de détails, vous pouvez jeter un oeil sur les vidéos de Jérôme : ici et ici.

5 Comments

  • Merci pour ces rappels et vos petits conseils de bases mais que l’on oublie si souvent.

  • Je confirme tout l’intérêt que l’on peut avoir d’utiliser le mindmapping. C’est une amie belge qui m’a réinitié à cette pratique que je connaissais. Etant en cours de création d’entreprise pour la troisième fois, je crois que j’ai développé un certains plaisir à entreprendre naturellement. Cette nouvelle expérience que je vis, avec toutes les implications que cela a, ne fait que renforcer cette envie. Le fait de se poser les bonnes questions aide aussi largement.

    L’exercice de la webcam est intéressant, j’avoue que je n’ai pas encore fait le pas, excuse technique pour l’instant, mais je vais certainement y venir aussi. La meilleure façon de surmonter une chose, c’est de la faire.

  • Merci pour vos commentaires 🙂
    Je suis ravis que les conseils vous soient utiles.
    Généralement, le premier pas est le plus dur à faire. Ensuite c’est de continuer dans la durée ce type d’exercice qui peut devenir un vrai challenge. Mais cela en vaut le coup au long terme.

  • Merci Jean-Noël pour cet article.

    J’utilise déjà depuis un moment les cartes heuristiques (mindmaps) et c’est un outil vraiment très efficace pour modéliser ses idées.

Speak up! Let us know what you think.