Booster votre entreprise par la créativité : devenez une machine à Idées (Leçon #7)

[Cet article a été écrit en exclusivité pour le blog Enviedentreprendre]

Les deux secrets d’un succès : la Qualité et la Créativité. [Paul Bocuse]

leonard_da_vinci

(crédit photo : Léonard Da Vinci, génie créatif)

Que l’on soit entrepreneur, artiste, intrapreneur, cuisinier, wantrepreneur, designer ou simplement bricoleur du dimanche, l’une des clefs du succès reste avant tout de savoir générer des idées innovantes. Mais existe-t-il une méthode pour devenir un générateur d’idées (et brillantes, bien entendu) ?

[…], c’est une « gymnastique » qui demande un peu de rigueur, un grain de folie et beaucoup de stimulation.

Allez, on continue les leçons autour de la créativité, débuté dans ce précédent article sur la nécessité de se créer une encyclopédie des idéespuis sur l’importance de bien prendre le temps de « digérer » les informations puis, sur  l’exigence de faire le deuils de certaines idées pour laisser d’autres émerger et se développer puis, sur la nécessité de la persévérance et de la discipline,  sur le potentiel créatif  d’un plan que l’on ne suit pas et enfin, sur la difficulté et l’importance à cultiver le doute.

Cette leçon #7 sera la dernière de notre cycle, qui se conclura avec diverses questions.

Leçon #7 : Ressourcez-vous!

Dans la vie, il n’y a pas que le travail ! Il faut savoir se ressourcer. Pas seulement pour renouveler ses connaissances, mais pour aérer un esprit fatigué et repartir à neuf.

Il n’est pas rare pour certains artistes (peintres, écrivains…) de bloquer à certains moments. La solution est bien évidemment de poser pinceaux et crayons et de descendre vous promener (…)

Et avant de conclure, sachez profiter de la « dolce far niente » i.e. la douceur de ne rien faire, fortement enseigné dans le film « Mange, Prie, Aime » où Julia Roberts joue une femme proche du burn-out.

Encore une fois, pour être créatif, une seule règle : VIVEZ !

Et pour l’article en entier, c’est sur le blog Enviedentreprendre !

  1. Cela me fait penser à l’entrepreneur innovateur de Schumpeter. Une usine à idée, mais qu’il faut savoir concrétiser en passant à l’action.
    Mais je pense que tu as raison de repréciser qu’il est important de lâcher prise et de se ressourcer. Quand on est passionné, on a tendance à foncer sans reprendre notre souffle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Up Next:

Peut-être est-ce ma faute?

Peut-être est-ce ma faute?